facebook

 

Montety : la métamorphose est en marche

Le 26 juillet dernier, a été l’occasion pour le président de TPM de faire une visite sur le chantier Montety, au point charnière de sa déconstruction. Place maintenant aux futurs projets d’installation : l’Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé avec ses 1200 étudiants, au nord du quartier et le projet Edouard Denis, au sud, avec un concept d’accueil et d’espaces partagés innovant. Point sur ce chantier d’envergure.

 

Le 30 janvier dernier, le Président de TPM Hubert FALCO et le Président de la Région Sud Renaud MUSELIER ont présenté le projet d’installation à Montéty du nouveau bâtiment de l’Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé..

Ce projet est financé par la Région Sud en partenariat avec la Métropole TPM et la Ville de Toulon, à hauteur de 28 millions d’euros.

Des bâtiments dédiés aux formations de métiers de santé

Ce futur bâtiment regroupera, en plein cœur de Toulon, à proximité des grands hôpitaux publics civils et militaires de Sainte-Musse et de Sainte-Anne et de leurs plateaux techniques de très grandes qualités, les différents sites de l’institut.

Actuellement éclatés dans le Var, il regroupe près de 1 200 nouveaux étudiants.

Ainsi, en ouvrant en septembre 2022, à Montéty, une école qui forme des élèves à un métier noble, les collectivités n’ont pas dénaturé l’esprit de solidarité, de développement et d’humanisme du fondateur de la Cité Montéty, Paulin de Montéty.

 

Le projet global

Les 8 000 m2 de cette nouvelle école s’inscrivent dans un projet global de restructuration des 20 000 m2 de l’îlot Montéty . En plus de l’école au nord, s’installeront ainsi, au sud : un hôtel, des bureaux traditionnels, des administrations publiques et un concept original et inédit sur notre territoire d’espaces partagés. Ceux-ci répondront aux nouvelles attentes des professionnels et des étudiants. Le tout, autour de la Caserne Lamer préservée et réhabilitée, comme s’y était engagé le Président de TPM et d’un cœur d’îlot végétalisé.

Ces installations seront, elles, entièrement financées par le privé, pour près de 30 millions d’euros.

Nord et sud, reliés par le Pont des Arts

L'aspect essentiel de la restructuration de l’îlot Montéty est sans conteste le lien avec la ville hausmanienne et les 27 hectares du centre historique en cours de rénovation. Ceci sera affirmé grâce à la réalisation par la Métropole et les collectivités, en parfait partenariat avec la SNCF, d’un ouvrage d’art dénommé dans les projets « Pont des Arts ». Un concours sera lancé au premier semestre 2020 pour construire cet ouvrage d'art, passerelle réservée aux modes de déplacement doux. De plus, une nouvelle voie aérienne accessible aux piétons et aux modes doux reliera les écoles et le nouveau quartier au pôle d’échanges multimodal.

 

L’Ilot Montéty rénové va venir renforcer et compléter l’arc de la connaissance et du développement constitué par le « Quartier de la Connaissance et de la Créativité », qui accueillera notamment, avec l’école internationale d’architecture d’intérieur Camondo, délocalisée pour la première fois en province ; l’école de commerce Kedge Business School ; l'École Supérieure d'Art et Design Toulon Provence Méditerranée ; ou encore l'Université de Toulon, de nombreux nouveaux étudiants et le nouveau pôle universitaire de la Porte d’Italie.

Et par une promenade verte

L'arc sera complété notamment par l’hôtel d’entreprises du numérique du boulevard Commandant Nicolas, ou encore par le futur parking de 660 places du Zénith. Il sera également relié par une nouvelle promenade verte, qui débutera par le Jardin Alexandre 1er entièrement rénové et agrandi de 4000m2. Celle-ci passera par le Parc des Lices, lui aussi agrandi dans les prochains mois de plus de 13 000 m2. Elle se terminera au nouveau Pôle Universitaire de la Porte d’Italie, par une nouvelle voie verte de 6 000 m2. qui longera l’actuelle voie express qui relie le Stade Mayol à la Gare Routière.

Une démolition respectueuse

Si la destruction de 12 immeubles, soit 6000 m² de plancher, a été rondement menée, elle s’est faite en toute sécurité. Il a fallu d’abord procéder à des opérations de désamiantage (sols, faïences, tuyaux d’évacuation). Ce ne sont pas moins de 10 000 tonnes de matériaux qui ont été évacués ainsi que  5000 m3 de gravats. Certains ont été concassés pour être utilisés pour remblayer le chantier. La démolition s’est faite en effet dans le respect de l’environnement. Les pièces de bois, issues des planchers, ont été triées pour être recyclées. Les platanes ont été préservés et 60 nichoirs pour les martinets installés sur l’une des façades de la Caserne de la Mer.

Point d’étape sur le chantier de démolition de l’îlot Montéty

Les travaux (débutés fin janvier 2019) 

  • Désamiantage : 2 mois - entreprise PACAmiante
  • Démolition : 6 mois - entreprise MarionTP
  • 12 immeubles démolis sur 6000 m2


Les coûts 

  • Désamiantage : 300 000 €
  • Démolition : 600 000 €

    
La démarche environnementale du chantier :

  • Connexion promenade verte et déplacement doux
  • Label Bâtiment Durable Méditerranéen
  • Création d’un parc paysagé intérieur de 2 000 m²
  • Désamiantage / Dépollution complète du site
  • Préservation des espèces protégées « Martinets » en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux
Actualités 

Actualités

À l’occasion de la 36ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, la M

Rendez-vous au coeur des villes d'Ollioules, de Hyères et de Toulon pour rencontrer des formes artistiques diverses e

La ville d’Hyères en partenariat avec la Métropole TPM a officiellement adhéré, hier, au programme SMILO (Small Islands Or

L'écrin du jardin remarquable de Baudouvin, accueille la 3e édition du salon "SANTÉ & BIEN-ÊTRE, un temps po

​​​​​​​Si le mois de septembre rime avec rentrée scolaire pour les plus jeunes, il annonce également l’ouverture de la nou