facebook

 
Projets structurants

Montéty côté Sud : le projet dévoilé

Après les récentes présentations du futur Institut de Formation des Professions de Santé et du pôle numérique à venir, c’est l’aménagement de la partie sud de l’ancienne cité ouvrière qui a été dévoilé le 29 mars. L’occasion de mettre en lumière un projet global à la fois respectueux de l’histoire et tourné vers l’avenir.

"Il s’agit d’une action qui s’inscrit dans le temps", a d’entrée de jeu indiqué Hubert Falco. "Nous ne faisons pas des coups, nous mettons en œuvre une cohérence pensée de l’ensemble de la transformation de la ville. Et si la présentation du jour est innovante, elle ne va pas choquer : elle s’inscrit pleinement dans le quartier en respectant son histoire". On note d’ailleurs qu’au-delà de l’église, un immeuble entier est lui aussi préservé dans le projet qui a été retenu.

« Un lieu de partage ouvert sur la ville dans un cœur verdoyant »

Au final, porté par le Groupe Édouard Denis, l’aménagement des 10 750 m2 concernés proposera une résidence hôtelière nouvelle génération, des espaces de services et de restauration rapide, un hôtel avec un rooftop et des bureaux hyper connectés.
Le tout harmonieusement réparti autour d’un cœur d’îlot également ouvert sur l’extérieur. Ainsi que l’a précisé Philippe Pétrequin, directeur général du Groupe, il s’agit en effet « d’apporter une complémentarité avec le centre-ville (les services de proximité ne concurrenceront pas les commerces existants) et le quartier Chalucet tout proche, de répondre aux besoins d’hébergement des étudiants et de proposer une offre d’hôtellerie adaptée à ce secteur en pleine expansion.»

La confiance est revenue

De fait, la nouvelle configuration du site met en lumière une synergie voulue à l’échelle de la ville. Rappelons également que le « Pont des Arts », réservé aux modes de déplacement doux, reliera l’ensemble à la gare ; qu’une centaine de places de stationnement sont prévues dans le nouveau Montéty et que 700 autres places seront disponibles sur le parking du Zénith tout proche.
Quant au projet, « il ne coûtera pas un centime aux habitants, et (s’adressant à M. Pétrequin) si vous investissez 35 millions d’euros, c’est que vous avez confiance ! On n’aurait pas réussi la rénovation de Toulon sans les investisseurs, pour y accueillir des familles, des étudiants et tous ceux qui réintègrent ce cœur de ville ! »
Un avis partagé par les parties prenantes saluant une équipe rassemblant la puissance publique, la SEM (en l’occurrence VAD) et un opérateur privé : « un partenariat volontaire synonyme de gain de temps et d’efficacité ».

Actualités 

Actualités

Jeudi 9 juillet - soit un mois après leur première rencontre - les acteurs économiques et institutionnels du territoire on

La Métropole, compétente pour la collecte des déchets ménagers et assimilés, vous informe que, le mardi 14 juillet et le s

Au 1er juillet, les déchèteries de la Métropole sont de nouveau en accès libre, exceptés les sites de La Seyne-sur-Mer, La

Après deux mois de déconfinement progressif et avec l'arrivée de la saison estivale, la Métropole TPM et son réseau M

Ces dernières semaines, avant le déménagement de l’ESAD TPM vers ses nouveaux locaux à Chalucet, deux illustres presses d’