facebook

 
Transport maritime - Iles des Embiez / Bendor

TPM : incontournable cluster économique « bleu »

IMS 700 à Saint-Mandrier-sur-Mer a accueilli, en mai dernier, le baptême et la mise à l’eau du nouveau navire à propulsion propre de la flotte Paul-Ricard pour les îles des Embiez et de Bendor : le “Marie-Thérèse”, construit par Transmétal Industrie. Un rendez-vous qui prouve une nouvelle fois l’attractivité de la rade de Toulon, incontournable cluster économique « bleu » de la Métropole TPM.

Il est la preuve du dynamisme de la rade de Toulon dans les secteurs de la construction, la transformation, la maintenance et la réparation, l’architecture et l’aménagement, le négoce et les services maritimes, le dernier né de la flotte Paul-Ricard, le transbordeur Le Marie-Thérèse, a été mis à l'eau le 24 mai dernier, à Saint-Mandrier-sur-Mer.

Long de 25 m et large de 8,2 m, il est le 8éme navire de la flotte à passagers et à transport de fret, à venir renforcer les rotations en direction des Embiez et de Bendor.

C’est le chantier naval Transmétal Industrie de Saint-Mandrier-sur-Mer qui a construit ce nouveau transbordeur à propulsion « propre » et IMS 700 qui en a piloté la mise à l’eau.

Une belle opportunité de faire la lumière sur cet incontournable cluster économique "bleu" de la Métropole TPM !

Une offre complète pour une filière toujours en plein essor

Depuis plus de trois siècles s’agrègent autour des chantiers navals historiques de la rade de Toulon de nombreuses entreprises de l’économie « bleue ».

Elles forment aujourd’hui un pôle d’excellence des métiers de la mer, comprenant une offre de service complète au fort potentiel d’attractivité. Créant entre elles une synergie unique de tous ces métiers, elles répondent rapidement et efficacement aux besoins de tous types de navires : pointus, navires stratégiques de la Marine nationale, bateaux à passagers, yachting à destination de donneurs d’ordre ou d’armateurs nationaux et internationaux.

Cette interaction couvre tout le pourtour méditerranéen et constitue une source majeure du développement économique et un vecteur d’emplois considérable.

La filière maritime française en quelques chiffres * :

  • Près d'un demi million d’emplois en 2023
  • 70 milliards d’euros de production annuelle 
  • 2ème industrie navale européenne
  • 2ème producteur mondial de navires de plaisance
  • La France est par sa géographie, le 2ème espace marin au monde par sa superficie**.

Des formations aux métiers de la mer

Pour maintenir un bon niveau de compétitivité, ces entreprises du Cluster « Bleu » doivent pouvoir recruter les talents de demain à la source. C’est pour cela que des structures d’enseignement et de formation privées ou publiques ont orienté leurs programmes pour former des profils spécifiquement préparés à répondre aux besoins de cette filière marine, qui connait une croissance à deux chiffres en 2023.

Il s'agit de :

  • L’Institut de Promotion et de Formation aux Métiers de la Mer est un Centre de Formation d'Apprentis : IPFM CFA basé sur le Campus de La Seyne-sur-Mer. Son activité principale est la filière maritime et nautique. Unique en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, par l’amplitude des formations proposées (en apprentissage ou en continue), il est parfaitement adapté aux besoins du tissu économique local en formant aux différentes métiers des chantiers navals (agent de maintenance nautique, stratifieur, sellier, peintre nautique), mais aussi des technico-commerciaux, en passant par les navigants (mécanicien embarqué, capitaine, matelot).
  • L’École Nationale Supérieure Maritime (ENSM) basée pour la Méditerranée à Marseille, délivre quant à elle, des formations à la conduite d’un navire de commerce (au pont et/ou à la machine) du matelot de quart au capitaine.

Un secteur très porteur pour l’avenir métropolitain

Outre l’évocation de la construction navale et des métiers de la filière « bleue », il faut évoquer aussi la filière scientifique et les secteurs émergeant de l’innovation qui seront très porteurs à l’avenir comme :

  • les énergies marines renouvelables (EMR),
  • les navires propres (électricité, hydrogène),
  • les navires de demain intelligents et économes…
TPM s’engage et soutient l’ensemble de cette économie « bleue » qui participe du rayonnement et du dynamisme territorial et conforte cette représentation sur le plan national et international.

Sources : *Cluster Maritime Français - ** Insee

Actualités 

Actualités

Cette année, Rendez-vous aux jardins aura lieu les 1er et 2 juin sur le thème national "Les cinq sens au jardin"

La Fête de la Nature aux vieux Salins d'Hyères, le Meeting International d'Athlétisme de TPM au complexe sportif

Samedi 25 et dimanche 26 mai, le public est venu nombreux profiter des deux jours d'animations organisés par la Métro

Jusqu'en août 2024, la Métropole TPM propose une programmation gratuite de sensibilisation à la Biodiversité sur tout

Vendredi 24 mai, la conduite sous-marine d’alimentation en eau potable entre la presqu’île de Giens et l’île de Porqueroll