facebook

 
Yachting et grande plaisance

Cap sur l’installation de Monaco Marine dans la Rade de Toulon !

Le nouveau site de Monaco Marine qui a accueilli ses premiers yachts à La Seyne-sur-Mer en novembre dernier, a été officiellement inauguré hier par son président Michel Ducros en présence de nombreux officiels et professionnels du secteur. Il ambitionne déjà de devenir le 1er chantier naval dans le domaine de la grande plaisance et du yachting sur l’arc méditerranéen !

Depuis son ouverture le 1er novembre 2018, le succès sourit à Monaco Marine et à son tout nouveau site installé dans la rade toulonnaise, à La Seyne-sur-Mer. Un Moonen de 30 m et un Swiftships de 47 m ont été les premiers yachts pris en charge sur ce 7e chantier naval de la célèbre société monégasque. Aujourd'hui, de nombreux yachts occupent le terre-plein pour des travaux de plusieurs mois. Et ce n’est qu’un début !

Pour un épicier marin, c’est beaucoup d’émotion de se trouver dans cette rade extraordinaire pour inaugurer ce chantier naval qui est le dernier cri en matière de technologie et de respect de l’environnement. S’émeut le fondateur de Monaco Marine, Michel Ducros, lors de l'inauguration.

Un chantier naval à haute performance technique et environnementale

TPM maître d’ouvrage pour la partie maritime

« En tant que partenaire privilégié, j’ai envie de dire « Enfin ! Nous y sommes ! » Il aura fallu beaucoup de temps, 8 ans ! De la patience, de la persévérance et du travail pour voir se transformer cette ancienne friche industrielle en l’un des plus importants sites d’Europe dédiés à l’entretien des yachts de plus de 50 mètres. » S’exprime M. Robert Cavanna, vice-président de la Métropole TPM et des Ports TPM.

Son succès, Monaco Marine le doit certainement à l’entière réhabilitation d’une ancienne friche industrielle seynoise qui, pour la petite histoire, faisait partie des anciens chantiers navals de La Seyne-sur-Mer, techniquement fermés en 1989 après la livraison d’une plate-forme pétrolière à Elf Gabon. Ainsi, afin de pouvoir accueillir dans les meilleures conditions l’installation de ce nouveau chantier naval, la Direction des Ports TPM a donc procédé à la remise à niveau des infrastructures portuaires du site de Bois Sacré. Celles-ci ayant été très dégradées, car trop longtemps laissées à l’abandon.

Ces travaux d’envergure, achevés en décembre 2017, ont consisté à :

  • La reconstruction du quai principal sur une longueur de 158 m et comportant 14 bollards de 50 t ;
  • La création d’une cale de mise à l’eau de 16 m de large et 52 m de long, adaptée au halage des catamarans ;
  • La création d’une fosse de levage ;
  • La reprise d’une petite darse destinée à l’amarrage des annexes ;
  • La réhabilitation des pluviaux communaux.

La durée de vie des ouvrages est estimée à 50 ans

Restait alors à Monaco Marine la charge de convertir les terre-pleins en une zone de réparation, maintenance et rénovation de superyachts et de grands multicoques. C’est désormais chose faite ! Les premiers navires ont été mis à l'eau dès l’automne 2018.

Un chantier naval voué à devenir le 1er de l’arc méditerranéen

Avec ses 40 000 m² d’espace naval, ce chantier est destiné à devenir le 1er de l'arc méditerranéen! Il dispose en effet de 28 unités à quai et à flot pouvant mesurer de 24 à 55 mètres. Il peut, de plus, accueillir sur terre-plein des yachts allant jusqu'à 560 tonnes pour des travaux de mécanique, de refit, d'esthétique ou de peinture, puisque le chantier possède ses propres installations. Grâce à ses infrastructures spécifiques, il peut enfin opérer sur des catamarans aux largeurs importantes.

Ce chantier naval sera également certifié Iso 9000 respect de l’environnement d’ici deux ans.

Un investissement public et privé créateur d’emploi

Le montant total de l’opération s’élève à 21,1 millions d’euros : 15 millions d’euros pour Monaco Marine et 6,1 millions d’euros pour la Métropole TPM, financés par le Port de Toulon. À terme, cet investissement, à la fois public et privé, devrait créer 40 emplois directs et plus de 100 emplois indirects ! En effet, avec la croisière, le Ro-Pax ainsi que la haute technologie, la grande plaisance et le yachting est l'un des axes prioritaire du développement de la Métropole TPM qui, depuis 10 ans, investie dans ce secteur profitant des nombreux atouts du port de Toulon : des chantiers aux savoir-faire reconnus, un réseau d'agents dynamique, des sous-traitants aux compétences multiples, des conditions de navigabilité optimales et des quais en eaux profondes et sécurisés.

Monaco Marine et son implantation dans la rade toulonnaise est le parfait exemple de levier que peut avoir l'argent public en favorisant l'investissement privé, la création d'emploi et de richesses. C'est le rôle essentiel qu'Hubert Falco, en tant que président, entend faire jouer à la Métropole TPM. Conclut Robert Cavanna.

La suite semble donc être très prometteuse pour Monaco Marine et la grande plaisance dans la rade.

 

Crédit photos : ©MétropoleTPM - Hortence Hebrard et Olivier Pastor

Actualités 

Actualités

Rendez-vous au coeur des villes d'Ollioules, de Hyères et de Toulon pour rencontrer des formes artistiques diverses e

La ville d’Hyères en partenariat avec la Métropole TPM a officiellement adhéré, hier, au programme SMILO (Small Islands Or

L'écrin du jardin remarquable de Baudouvin, accueille la 3e édition du salon "SANTÉ & BIEN-ÊTRE, un temps po

Le samedi 14 septembre à 19h30, ne manquez pas l’ouverture de saison du PÔLE !

Du 16 au 22 septembre, TPM participe à la Semaine Européenne de la Mobilité.