facebook

 
exposition

"Passeurs de culture" à la villa Tamaris

Du 13 au 26 mai, venez découvrir l'exposition réalisée par des élèves de CM2 et de 6ème de la Métropole, inspirée par l'exposition ARCHILUMEN de Michel Eisenlohr.

Le lundi 13 mai, un goûter-vernissage avait lieu à la villa Tamaris en l’honneur des élèves ayant participé au projet « Passeurs de culture » organisé chaque année à la villa Tamaris.

255 enfants voient leur travail exposé du 13 au 26 mai au 2ème étage de la villa Tamaris, tels de véritables artistes.

 

Cette année, les élèves ont travaillé d’après l’exposition ARCHILUMEN de Michel Eisenlohr au CAUE de Toulon. Les élèves de CM2 des écoles primaires Léo Lagrange 2, Saint Exupéry, Toussaint Merle Martini, Marcel Pagnol et quatre classes de 6ème des collèges Paul Eluard et L’Herminier de La Seyne-sur-Mer et Louis Clément de Saint-Mandrier, ont travaillé sur le thème « architecture et lumière ». Ils ont photographié leur collège, leur quartier, mais aussi des lieux prestigieux tels que la villa Noailles et le MUCEM.

10 classes, 5 binômes, pour favoriser le passage de la primaire au collège, avec un travail autour de l’art photographique, c’est le projet imaginé pour cette 3ème édition de « Passeurs de culture », par Carine Calafato, Conseillère pédagogique en arts plastiques auprès de la DSDEN (Direction des services départementaux de l’Education nationale du Var) et Sylvie Mathiesen, chargée de mission de la DAAC (Délégation académique à l’art et à la culture).

Actualités 

Actualités

Les Raids Côtiers sont sans doute les exercices les plus imprévisibles dans le Tour Voile et, quand les conditions météo s

Ce jeudi 18 juillet ont eu lieu des ateliers de création avec Jean Baptiste Fastrez, lauréat de Design Parade 2011.

À l’initiative de la direction de la scène nationale Châteauvallon - Liberté, la Métropole TPM met à disposition une navet

Le MIDI Festival vous donne rendez-vous les 25, 26, 27 et 28 juillet pour 4 jours de musique, à Hyères, sous le soleil de

Avec le confortement du brise-lames, la constructions de nouvelles pannes dans le bassin historique et le nouvel embarcadè