facebook

 
transports en commun

Opération partenariale autour de la sécurité du réseau Mistral

Jeudi 3 août 2023, le préfet du Var, avec le président de la Métropole TPM, la directrice départementale de la sécurité publique du Var et la directrice générale de la RATP Dev TPM, ont signé la convention qui fixe les modalités de coordination de la sécurité dans les transports en commun entre le réseau Mistral et la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Var.

"En tant qu’usager je me réjouis : On peut avoir le sentiment d’être en sécurité lorsqu’on rentre dans un bus mais des difficultés peuvent exister. Il est important que dans le cadre de la coopération entre service, la sécurité soit assurée." a introduit Jean-Pierre Giran – le président de la Métropole TPM

Signature d'une convention partenariale et opérationnelle

Dans le cadre du plan « 0 délinquance » mis en œuvre par le ministère de l’Intérieur, la  Police Nationale et le réseau Mistral, sous l’égide de la préfecture du Var et de la Métropole TPM, ont signé une convention cadre afin d’encourager et de soutenir le développement de partenariats étroits et formalisés. 

Cette convention existait avec le délégataire, elle avait été signée en 2019. Il s’agit ici de la réactualiser et resituer une coordination dans le contexte où le ministère de l’Intérieur se recentre sur la délinquance du quotidien et notamment dans les transports en commun, dans le train et le bus. Par ailleurs, cette mesure va dans le sens de l’incitation du citoyen à prendre les transports en commun, qu’ils s'y sentent en sécurité. A expliqué Evence Richard, le préfet du Var. 
 
"Le bilan est favorable à cette heure, les violences dans le département du Var, depuis septembre 2022, ont baissé de 8% dans les transports en commun tous confondus - le réseau Mistral, le réseau Zou et le ferroviaire - soit 17 à 18 faits de délinquance par mois. Cette tendance, dont on se réjouit, on fait tout pour la conforter." a-t-il complété. 
 
Concrètement, cette convention permet de s’appuyer sur deux outils majeurs : d’une part un partenariat opérationnel entre les équipes de terrain afin de transmettre un diagnostic de sécurité sur le réseau, monter des actions et en tirer des bilans ; D’autre part, faire remonter des informations opérationnelles pour travailler de manière précise sur des cartographies, des horaires et des périodes de délinquance. Annonce Claudine Schultz - Directrice Générale de le RATP Dév TPM.
 

Les  5 points essentiels de la convention 

  • L’échange d’informations

Des réunions régulières seront organisées afin de favoriser la remontée de l’information ; de procéder à l’analyse croisée des tendances et des faits constatés ; d’élaborer un diagnostic en identifiant les problématiques ; d’envisager les actions ou dispositifs coordonnés à mettre en œuvre et de faire, dans la mesure du possible, un point de situation sur les suites judiciaires.

  • Des actions de formation

Des rencontres de découverte réciproques des structures pour les policiers et les agents du réseau Mistral seront organisées afin d’améliorer la connaissance des fonctionnements respectifs et de contribuer à une sécurité partagée.

  • Des actions conjointes de lutte contre l’insécurité et la fraude

La présence de policiers lors d’opérations de contrôle de titres de transport conforte l’action des vérificateurs du réseau, rassure la clientèle et optimise la lutte contre la fraude, les incivilités et la délinquance. Ainsi, des contrôles coordonnés avec les contrôleurs du réseau de transport pourront être mis en place à un rythme évolutif sur les lignes et les arrêts les plus sensibles.

Le réseau Mistral va fournir aux unités judiciaires, aux effectifs travaillant en tenue civile dans le cadre du service, 18 cartes de transport pour circuler sur les réseaux afin de faciliter leur action.

  • L’accès aux moyens de vidéo protection et la prévention technique de la malveillance

Le transporteur va mettre à disposition, dans le cadre d’enquêtes judiciaires, les photos ou les images enregistrées dans son réseau dans le respect des dispositions législatives et réglementaires.

  • Le traitement et le suivi des affaires judiciaires

Mise à disposition de formulaires spécifiques (rapport d’incident) recensant les éléments à porter à la connaissance des services enquêteurs lors des dépôts de plainte. Les services de police faciliteront l’accueil des personnels de transport, notamment par la prise de rendez-vous pour les dépôts de plainte des agents agressés, afin de ne pas pénaliser l’exploitation des réseaux.


De plus, la nouveauté de cette convention est la mise à disposition des images vidéo prises dans les bus. Cet accès permet à la Police Nationale beaucoup plus d’efficacité, pour constater un flagrant délit, par exemple. Explique Marjorie Ghizoli - directrice départementale de la Sécurité Publique.
 
En savoir plus 
Actualités 

Actualités

Cette année, Rendez-vous aux jardins aura lieu les 1er et 2 juin sur le thème national "Les cinq sens au jardin"

La Fête de la Nature aux vieux Salins d'Hyères, le Meeting International d'Athlétisme de TPM au complexe sportif

Samedi 25 et dimanche 26 mai, le public est venu nombreux profiter des deux jours d'animations organisés par la Métro

Jusqu'en août 2024, la Métropole TPM propose une programmation gratuite de sensibilisation à la Biodiversité sur tout

Vendredi 24 mai, la conduite sous-marine d’alimentation en eau potable entre la presqu’île de Giens et l’île de Porqueroll