facebook

 
CHALUCET, QUARTIER DE LA CRÉATIVITÉ ET DE LA CONNAISSANCE

L’école CAMONDO s’installe à Toulon!

La prestigieuse école d'architecture et de design d'intérieur parisienne l'a annoncé hier: il y aura une école CAMONDO Méditerranée dès la rentrée 2019 dans le futur quartier Chalucet!

Mercredi 9 janvier après-midi, s’est tenue une conférence de presse à l’Hôtel de la Métropole sur l’arrivée prochaine sur le futur quartier de la Créativité et de la Connaissance Chalucet, de la prestigieuse École d’enseignement supérieur d’architecture d’intérieur et de design CAMONDO.

« C’est un moment historique pour l’histoire de notre ville, et de ce magnifique projet Chalucet - le plus grand chantier d’Europe en cœur de ville - que l’arrivée à Toulon, de l’école internationale CAMONDO » a introduit Hubert Falco. 
Le président de la Métropole a ensuite remercié chaleureusement chacun des différents acteurs de cet ambitieux projet, avant d'ajouter : « CAMONDO, c’est Pierre Paulin, Philippe Starck, Jean Michel Wilmotte, … Toulon est fière de vous accueillir, fière de la confiance que vous nous accordez".
 

Un projet d’envergure et une formidable opportunité pour le territoire

Dès la rentrée 2019, une cinquantaine d'étudiants en architecture d’intérieur et design de l’école CAMONDO plancheront sur leurs projets à Toulon et inaugureront cette école à renommée nationale et internationale sur le sol métropolitain. Un beau projet qui voit le jour après seulement quelques mois de réflexion et d'échanges fructueux, entre les équipes de TPM, de la CCIV, du MAD (l'institution gestionnaire de l'école Camondo), des différents partenaires financiers (VAD et la Caisse des dépôts), et l'équipe de la villa Noailles, "en particulier Jean-Pierre Blanc et Pascale Mussard, sans qui rien n'aurait été possible", a rappelé Hubert Falco et la direction de l'école.

Chalucet, le plus grand chantier de cette dimension en Europe

Pour rappel, Chalucet est la reconversion de l’ancien hôpital Chalucet à Toulon sur 3,5 hectares en un quartier de la créativité et de la connaissance. Un chantier qui a débuté en juin 2017 et qui sera livré à la rentrée universitaire 2019. Situé en cœur de ville, proche de la gare multimodale et s’étendant autour du Jardin Alexandre 1er, le futur quartier hébergera donc la future école Camondo Méditerranée, mais aussi l’École Supérieure d’Art et de Design TPM (ESADTPM), l’École supérieure internationale de commerce Kedge Business School, un incubateur/pépinière d’entreprises numériques, une médiathèque et des services et bureaux administratifs pour le Conseil départemental du Var ainsi que des logements.

« C’est un projet ambitieux », a rappelé Corinne Vezzoni, architecte du projet « qui s’est d’abord inscrit dans une démarche urbaine novatrice, historique, culturelle et maintenant contemporaine, en réponse aux attentes de la population toulonnaise. » Et au Président de la CCIV Jacques Bianchi d'ajouter « un projet qui nous a bouleversé par son ampleur architecturale et qui va permettre de redynamiser le centre-ville avec cette jeunesse, ces écoles d’enseignement supérieur de haut niveau, telle que Camondo ».

Concernant plus précisément le bâtiment du "Palais de la connaissance et de l'industrie créative", qui va donc accueillir dans ses étages supérieurs CAMONDO Méditerranée, Corinne Vezzoni a salué son architecte Christian Devillers, absent ce jour-là, et a rappelé le tour de force de son porte à faux monumental, "qui porte une ombre, et qui par un système de T vient s'ancrer profondément dans le sol".

La Méditerranée comme partenaire

L'équipe de l'école Camondo et du MAD au grand complet* avait fait le déplacement pour présenter le projet : « La Méditerranée, c’est une qualité de lumière unique. Cette lumière, si précieuse aux architectes. », a commenté le Président du MAD, Pierre-Alexis Dumas en rappelant les origines méditerranéennes de la famille CAMONDO qui a donné son nom à l’école. "Camondo ou Casa Del Mondo qui se trouvait à Venise"...

Ainsi, venir s’installer au pied de la Méditerranée, dans le cœur de ville de Toulon, et qui plus est au centre de cet ensemble architectural remarquable, n’a été un choix anodin ni pour CAMONDO, ni pour les partenaires du projet. Ceux-ci ont réciproquement étudié toutes les opportunités et les avantages que cela pouvait apporter à leur développement et leur reconnaissance au niveau local, national comme international.

« C’est ambitieux de considérer une mer comme partenaire d’une école, mais c’est un symbole fort d’ouverture sur le monde, depuis toujours un lieu d’échanges et de flux. » a ajouté Pierre-Alexis Dumas.

« Toulon et sa Métropole ont de grands atouts, autour notamment du Pôle Mer, mais c’est plus particulièrement cette politique de rayonnement que vous développez, en inscrivant la culture et l’enseignement comme une des forces d’attractivité de la Métropole, qui a emporté notre volonté d’inscrire le développement de l’école dans ce cadre porteur. » poursuit Pierre-Alexis Dumas.

De plus, envisager la Méditerranée comme partenaire, c’est également pour Camondo mais aussi pour la ville de Toulon et son territoire métropolitain un défi à relever localement. Il s’agira en effet de créer une relation inédite entre l’école et le bassin méditerranéen avec lequel des ponts académiques devront être noués afin de promouvoir le recrutement des étudiants mais aussi des enseignants.

Des liens à tisser avec le territoire

Le projet pédagogique de l’Ecole s’ancrera en effet localement, tant par la sélection des étudiants que par la conclusion de partenariats pédagogiques autour des savoir-faire locaux en particulier. « Dans ce cadre, les étudiants participeront à un programme spécifique de découverte des savoir-faire appelé « Atelier Campus » et renoueront avec la matérialité. » a expliqué Edith Chabre, directrice administrative de l'école CAMONDO

De plus, « imaginer la création d’une antenne de Camondo en bordure de la Méditerranée est source de possibilités infinies » complète René-Jacques Mayer, Directeur de l’école CAMONDO : « identité architecturale, lien de l’intérieur à l’extérieur, rapport à la nature, aux matériaux spécifiques et localement sourcés, art de la mobilité, du tourisme, des flux marchands et humains, savoir-faire locaux, activités de plaisance et de yachting, etc. Autant de sujets qui coloreront un cursus et un diplôme, qui demeure celui actuel de Camondo, sans distinction entre les sites, visé depuis 2016 par le Ministère de l’enseignement supérieur. »

Le projet pédagogique puisera également sa force dans la philosophie et le rayonnement artistique de la villa Noailles, dont les valeurs croisent celle de Camondo : « rapport aux ensembliers, croisement des disciplines artistiques, liberté de création et promotion des générations en devenir." Des parrains de projets, issus des prestigieux jurys de la villa Noailles, tant en architecture intérieure qu’en design, renforceront, selon René-Jacques Mayer, la dimension nationale et internationale du projet.

Enfin, la constitution d’un véritable campus d’enseignement supérieur avec l’Ecole d’Art et de Design TPM, l’école Kedge et la médiathèque seront autant d’atouts qui permettront au projet de se déployer en intelligence et complémentarité avec ces acteurs importants de l’enseignement supérieur : partage des outils avec l’ESADTPM, modules de management croisés avec Kedge, partenariat avec les ressources de connaissances de la médiathèque.

CAMONDO au cœur du « Palais de la Connaissance et de l’Industrie Créative »

L’École sera donc hébergée au sein du Palais de la Connaissance et de l’Industrie Créative, sous maîtrise d'ouvrage CCIV, une structure de 5 421 m2, qui prendra place dans le nouveau quartier Chalucet. Les propriétaires du bâtiment sont, sous la forme juridique d'une SCI, la CCIV, la Caisse des Dépôts et Var Aménagement Développement (VAD). 

Les 4e et 5e étages du bâtiment, destinés à accueillir l’école Camondo Méditerranée, offriront aux étudiants des moyens d’expérimentation de l’espace et des services complémentaires de ceux offerts aux étudiants parisiens, tels qu’une bibliothèque et un atelier bois. Déployée sur deux plateaux de 1000 m2 chacun, l’école offrira sur l’un d’entre eux un espace partagé de travail et d’expérimentation des étudiants, où équipes administratives et enseignantes travailleront dans un espace ouvert.

Par ailleurs, un cube d’expérimentation de l’espace permettra d’éprouver à l’échelle 1 les espaces, les ambiances (couleur, lumière et son) dans une agora mobile et décloisonnée.

Les deux plateaux seront entièrement mobiles pour pouvoir transformer l’école en lieu d’exposition, en période de diplômes, de portes ouvertes, d’événement ou du Festival Design Parade. La modularité des espaces préservera la possibilité d’intégrer à terme dans le projet de l’école des modules de formation continue, ou d’une classe préparatoire aux concours des écoles d’art, d’art appliqué ou d’architecture.

Enfin, l’école sera ouverte du lundi au samedi (9h-21h), et sera pensée comme un lieu d’expérimentation et de vie pour le corps étudiant, le corps enseignant et l’équipe d’administration et d’animation.

Un ambitieux projet d’école

Le projet est d’ores et déjà d’ouvrir deux classes de 4e année à la rentrée 2019 afin, de démarrer le niveau Master (années 4 et 5). La priorité sera donnée aux recrutements internationaux et l’enseignement sera à minima bi-langue. Parallèlement, une « résidence de diplôme », limitée à 15 étudiants, pourrait égalent voir le jour et présenter des diplômes Camondo dès juin 2020. Dès septembre 2020 s’ouvrirait alors le 1er cycle (années 1 à 3 du cycle de 3 ans), pour que se rejoignent en 2022 les deux cycles et qu’ils forment ainsi un cursus complet.

Composée de deux ateliers de projet par année (30 étudiants), l’école atteindra ainsi à cette date l’effectif cible de 150 étudiants en 2020 encadrée par une équipe pédagogique d’environ 20 enseignants, constituant ainsi l’échelle d’un corps étudiant et enseignant capable de porter et de "nourrir une identité et une pensée d’école". Le lien indispensable avec Paris se matérialisera par des échanges étudiants, enseignants, des résidences temporaires d’ateliers de projet et des workshops intensifs croisés entre les deux lieux de ce Camondo élargi.

"Nous célébrons cette année les 75 ans de l’école, et je mesure combien ce projet est une chance pour son développement." a conclu Pierre-Alexis Dumas
"Camondo Méditerranée inaugure une nouvelle ère, où les liens aux territoires enrichiront une pédagogie éprouvée par 75 ans d’histoire. Elle nous donne aussi la chance de former plus d’étudiants pour continuer à faire rayonner le beau dans l’utile qui est la signature de notre institution et sa raison d’être."

 

TPM et l’enseignement supérieur sur le territoire

Une  marque « Moi, j’étudie à Toulon »

La Métropole travaille, avec les établissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche et les partenaires du territoire, notamment TVT Innovation, sur des objectifs communs visant à renforcer l’attractivité du territoire, dynamiser l’offre d’enseignement supérieur et les activités de recherche, communiquer et coopérer autour d’une identité forte. Des actions de coordination entre les établissements et l’écosystème économique sont en cours. Pour matérialiser ces actions, la Métropole TPM vient de créer la marque « Moi, j’étudie à Toulon », qui fédère les différents organismes d’enseignement supérieur du territoire.

Des espaces partagés

La Métropole va également mettre à la disposition de ces organismes des espaces partagés de près de 900 m2 dans les locaux du Palais de la Connaissance et de l’Industrie Créative.

Ces espaces partagés, qui seront gérés par TVT Innovation et le service Enseignement Supérieur de TPM, bénéficieront aux étudiants de l’Université de Toulon, de l’école d’ingénieurs de l’ISEN, du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), de l’Institut de Formation des Professions de Santé, des BTS du Lycée Bonaparte ou encore aux étudiants en Formation Continue.

« Ce type de structure, où cohabiteront différents organismes publics, privés et associatifs d’enseignement supérieur, sera unique en France. » a souligné Hubert Falco. Ces organismes, pourtant « concurrents sur le papier », ont souhaité, sous l’égide de TPM, fédérer leurs énergies et adopter une stratégie commune.

Ces espaces partagés seront ouverts aussi à l’ensemble des lycéens de la Métropole, ce qui permettra la valorisation, en lien avec l’Université de Toulon, de l’offre d’enseignement supérieur du territoire. Par ailleurs, d’autres espaces pour les étudiants seront également disponibles dans la médiathèque. Au total, près de 1300 nouveaux étudiants sont ainsi attendus sur le site de Chalucet.

Le nombre d’étudiants en coeur de ville en progression constante

  • A la rentrée 2018, il y avait près de 15 000 étudiants dans la Métropole de Toulon, un chiffre en hausse de + 10,5% sur 5 ans.
  • Dans le coeur de ville de Toulon, on dénombrait 1 597 étudiants, en hausse de + 36,3% en 15 ans.
  • D’ici la rentrée 2020, ce chiffre aura plus que triplé et dépassera alors les 5000 étudiants en ville.

 

* Personnes présentes à la conférence de presse : Hubert FALCO, Président de la Métropole TPM - Yann TAINGUY, adjoint au Maire de Toulon, Président de l’ESAD TPM - Hélène AUDIBERT, adjointe au Maire de Toulon, Présidente de VAD - Corinne VEZZONI, Vezzoni & Associés, architecte de Chalucet - Pierre-Alexis DUMAS, Président du MAD - Sylvie CORREARD, Directrice Générale du MAD - Jacques BUNGERT, Vice-président du MAD en charge des écoles - René-Jacques MAYER, Directeur de l’école Camondo - Edith CHABRE, Directrice administrative de l’Ecole Camondo - David CAMEO, Directeur Général honoraire du MAD - Jacques BIANCHI, Président de la CCI du Var - Patrick VALVERDE, Directeur de TVT Innovation - Agnès GAUDARD, coordinatrice Projets et relations institutionnelles de Kedge Business School Toulon - Pascale MUSSARD, Présidente de la Villa Noailles - Jean-Pierre BLANC, Directeur de la Villa Noailles - Éric BOUTIN, Président de l’Université de Toulon - Didier GOGUENHEIM, Directeur de l’ISEN YNCRÉA Méditerranée - Jean-Marc AVRILLA, Directeur de l’ESAD TPM - Serge GAFFUEL, Directeur Général de Var Aménagement Développement - Christelle ASSIE, Directrice territoriale de la Caisse des Dépôts PACA

Actualités 

Actualités

Après seulement quatre ans d'existence, le festival Design Parade Toulon s'annonce exceptionnel : plus d'ex

Peinture, sculpture, design, danse en plein air, balades natures, concerts électro-pop, etc : les équipements culturels de

Dans quelques jours, le festival Design Parade va dévoiler toutes ses œuvres à Toulon et Hyères, autour d'un programm

L’édition 2019 du Sommet Immobilier Aménagement du Territoire & Infrastructures vient de se dérouler à Paris; la Métro

La Maison de la Mobilité TPM, officiellement inaugurée mercredi 19 juin, au 34 rue d’Alger à Toulon, est désormais ouverte