facebook

 
Evènement

“Ex Anima”, l’ultime spectacle Zingaro où le cheval est roi !

Pour ses uniques représentations en Région Sud, c'est à Toulon, sur les plages du Mourillon, que le célèbre Théâtre équestre Zingaro a choisi de s’installer pour vingt représentations exceptionnelles d’«Ex Anima». Un spectacle unique dans lequel le charismatique Bartabas laisse les chevaux conduire les scènes sans que personne ne semble les diriger...

 

Bartabas, on ne le présente plus, il est célèbre dans le monde entier ! Personnage charismatique de l’univers équestre, écuyer d’exception, metteur en scène, scénographe, réalisateur,... il est le fondateur du Théâtre équestre Zingaro en 1984 et de l'Académie du spectacle équestre de Versailles en 2003. L’inventeur génial d’une expression inédite du spectacle vivant conjuguant art équestre, musiques, danse et comédie !

Il était hier, à l’Hôtel de la Métropole TPM, pour une présentation à la presse de sa dernière oeuvre "Ex Anima" actuellement en tournée et cet automne, à Toulon. Un événement exceptionnel, car inédit et unique dans la région Sud proposé par la scène national le Liberté-Châteauvallon.

« Nous sommes très heureux et particulièrement honorés que vous ayez choisi notre territoire pour vos uniques représentations dans la Région Sud de votre magnifique spectacle. Vous allez enchanter pendant un mois notre territoire ! Merci ! » Introduit le président de TPM Hubert Falco

Cet évènement s’inscrit en effet dans le rapprochement Châteauvallon – Liberté, scène nationale : « C’est grâce à l’union de nos forces que l’on peut déployer notre énergie pour accueillir des événements d’envergure tel que Zingaro ! argumente Pascale Boeglin-Rodier, directrice de la Scène nationale Châteauvallon-Liberté.

 

Une première en Région Sud !

L’évènement de dimension départementale et régionale sera une première pour le Théâtre Zingaro, qui ne s’est jamais produit à Toulon et dont les prestations sont de renommées internationales. « Nous prévoyons d’accueillir près de 25000 spectateurs ! A titre de comparaison pour en saisir l’ampleur, une saison entière de la programmation du Théâtre Liberté représente 40000 spectateurs » poursuit-elle.

Le chapiteau du célèbre théâtre équestre dirigé par le maestro Bartabas s’installera donc sur les plages du Mourillon, du 19 novembre au 15 décembre, pour 20 dates exceptionnelles du spectacle Ex Anima.

« Je suis très touché, merci de votre accueil ! Je cultive souvent la fidélité et tourne beaucoup à l'étranger, il est rare que j'ajoute de nouvelles villes dans mes tournées et je suis d'autant plus heureux de venir à Toulon " » ajoute Bartabas.

 

Une "ultime création"... 

« Cette création Ex Anima est particulière », nous rappelle-t-il. Puisqu’il a éprouvé le besoin, comme une intuition, de l’appeler « ultime création ». A 60 ans, et après 35 ans d’un travail né d’une passion indéfectible et puissante autour du cheval, il semblerait que ce spectacle soit pour l’artiste un aboutissement de son art. Rappelons que le Théâtre Zingaro, du nom du plus célèbre cheval de la troupe, Zingaro (tsigane en italien), mort en 1998 lors de la tournée Éclipse, n’a eu de cesse toutes ces années, sans jamais relâcher la cadence, de tourner dans le monde entier de New York à Tokyo !

Il s’agit là d’une troupe ou plutôt "une tribu mi-hommes mi-chevaux", d’une quarantaine de personnes, composée d'artistes, de techniciens… qui vivent ensemble au quotidien, évoluent avec les chevaux, dont ils ne peuvent jamais être loin…Cette "manufacture à rêves" demande une grande énergie, mais aussi une grande maîtrise, rappelle Bartabas « Zingaro est très lourd à installer c’est comme un petit village qui se déplace constamment ! »


Ex anima est un spectacle d’exception, un défi pour Batarbas et sa tribu qui tentent ici une expérience inédite avec les chevaux. Ceux-ci sont en effet les principaux acteurs du spectacle. Seuls sur scène, ou presque, ils deviennent les têtes d’affiche et artistes à part entière de chaque représentation. D'ailleurs, personne ne les montera ici ! « On a attendu 35 ans pour tenter l’expérience, parce que maintenant on connaît suffisamment nos chevaux. Jusqu’à aujourd’hui c’est eux qui nous ont servi avec leur générosité, sur tous nos spectacles. Sur celui-ci, c’est nous qui allons les servir ! Nous allons les célébrer ! » poursuit-il.

C'est le cheval qui tient les rênes !

Les écuyers se feront donc discrets s’effaçant presque, pour ne devenir que des ombres mettant en lumière la beauté brut, animale, spontanée du cheval.  Être là sans être là, laisser les chevaux s’exprimer, réaliser comme d’eux-mêmes une dizaine de scènes, en y jouant tous les rôles, sans que personne ne semble les diriger. Voici le pari de Bartabas ! Il nous explique que pour réussir ce défi, l’équipe a suivi « des stages de Bunraku, marionnettes japonaises dont la manière d’être fait que le spectateur est plus concentré sur la marionnette que sur la personne qui est à côté ».

Ça a été un véritable challenge poursuit-il, « il n’y a pas eu de dressage ici, ce sont les chevaux qui ont proposé les différents tableaux, notre travail a consisté à leur apprendre à refaire pour chaque spectacle ce qu'ils nous avaient proposé en jeux… ». « Il y a bien sûr un risque énorme à construire un spectacle de la sorte, unique je crois, où le metteur en scène n’a plus aucune prise sur l’impondérable. Jamais je n’ai été dans un tel état d’incertitude. (...) Il n’y a pas de garde-fou, ni de cavalier pour les guider. En même temps, la beauté du spectacle tiendra à ça, à la façon dont chaque cheval se saisit de sa liberté. »

Un spectacle de chevaux qui parle d'humanité

Le deuxième aspect important que l’on découvre dans ce spectacle, « c’est son aspect théâtral et, le fait que le spectateur regarde les animaux comme il regarderait des êtres humains, avec la même attention, en apprenant à comprendre ce qu’ils veulent dire. Et en même temps ces chevaux leur parlent d’humanité, de celle de chaque spectateur ».

Chaque tableau en effet montre la relation entre l’homme et le cheval et célèbre de manière humble l’apport du cheval pour l’humanité.  Robes blanches ou brunes, fins ou costauds, altières ou effacés, ils réinventent donc des moments de guerre ou d’agriculture, de cavalcades...

De la musique pour accompagner

Ce spectacle s’accompagnera également de musique, toujours très importante dans le théâtre Zingaro. Elle reproduira théâtralement les sons de la nature grâce aux timbres lancinants de flûtes irlandaises, chinoises, indiennes, japonaises ou au rythme d’un tambour dans le seul but d’éclairer le cheval. « L’idée était d’associer tous les instruments autour du souffle, d’où le titre du spectacle Ex Anima qui signifie souffle de l’âme en latin ».

Tous les ingrédients sont ainsi réunis pour faire de ce spectacle un moment unique, magique et inoubliable. Un instant où les chevaux sont au centre de tout, où l'homme s'efface pour les laisser évoluer seuls sur la piste, en des figures qu'ils respectent avec une assurance bouleversante. 

« Chaque spectacle est comme un rituel, on cherche une émotion, une communion avec le spectateur. La force du cheval est universelle. On n’impose rien ! En fonction de son passé, de son enfance… de sa sensibilité, de son éducation chacun se fera sa propre idée. C’est pour moi la définition du théâtre populaire ! » conclut Bartabas.
 

Allez-y en bus!

Pour se rendre au spectacle Ex Anima, le réseau Mistral et la Métropole TPM ont adapté les horaires et fréquences des lignes afin de faciliter les déplacements et stationnement.

Utilisez les lignes de bus et bateaux-bus du réseau Mistral:

  • Ligne 3 : 4 ch. des Routes - Mourillon

    La ligne 3, avec une fréquence à 10 minutes, permet une correspondance avec les autres lignes du réseau Mistral en centre-ville de Toulon.

    La ligne 3 est prolongée en Nocturne les jeudi, vendredi et samedi et exceptionnellement les mardi et dimanche (soirs de spectacle).
     
  • Mardi (début du spectacle à 20h30) : Ligne 3 Nocturne jusqu'à 1h du matin
    • Mardi 19 et 26 novembre 2019
    • Mardi 3 et 10 décembre 2019
  • Dimanche (début du spectacle à 18h30) : Ligne 3 Nocturne jusqu'à 22h30 (horaires spécifiques)
    • Dimanche 24 novembre
    • Dimanche 1er, 8 et 15 décembre

Je consulte les horaires de la ligne 3

Correspondance en centre-ville de Toulon avec les autres lignes du réseau Mistral

 

Infos pratiques

Du 19 novembre au 15 décembre 2019
Les mardis, vendredis et samedis à 20h30
Les mercredis et dimanches à 18h30

Réservations ouvertes
En ligne : theatre-liberte.fr | chateauvallon.com | fnacspectacles.com
Par téléphone : 04 94 22 02 02 / 04 98 00 56 76
Au Liberté : Place de la Liberté à Toulon
À Châteauvallon : 795 Chemin de Châteauvallon à Ollioules

Actualités 

Actualités

Ce vendredi 6 décembre, la Métropole et la Marine nationale ont présenté le projet du futur jardin paysager de 3400 m² et

La Métropole Toulon Provence Méditerranée sera présente au Salon SIMI qui se tiendra les 11, 12 et 13 décembre 2019 à Pari

Depuis quelques mois, Aclees foveatus ou charançon noir du figuier, un coléoptère originaire d’Asie, a hélas fait son appa

La Maison du Patrimoine à Ollioules, entièrement réhabilitée, se prépare à accueillir très prochainement ses futurs visite

Dans le cadre de la "Saison Picasso" et du Parcours Culturel des écoles, l’Opéra TPM propose une action de sensi