facebook

 
Contrat de baie

Les agents formés à la lutte anti-pollution aux hydrocarbures en mer

Dans le cadre des Contrats de Baie et en partenariat avec le Plan InterCommunal de Sauvegarde (PICS) métropolitain et la ville de Carqueiranne, un exercice de lutte contre une pollution accidentelle par les hydrocarbures a été organisé les 30 septembre et 1er octobre derniers. Le but : répondre à l’un des objectifs prioritaires de ces Contrats : la réduction des pollutions des eaux d’origine chimique.

La ville de Carqueiranne a accueilli les 30 septembre et 1er octobre derniers, sur le port des Salettes et la plage Peno, une formation Infra Polmar organisée dans le cadre des Contrats de Baie de TPM et en partenariat avec le Plan InterCommunal de Sauvegarde (PICS) métropolitain. Des exercices de dépollution maritime ont eu lieu sur ces deux jours pour former le personnel d'intervention en cas de pollution de moyenne ampleur. 

On n’est pas à l’abri d’une grosse marée noire. Il faut se rappeler de l’histoire de l'Erika, du Prestige ou encore de l'Amoco Cadiz, rappelle Arnaud LATIL, maire de Carqueiranne et vice-président de TPM. Il faut donc se préparer et être prêt à tout moment à intervenir.

En effet, le risque est permanent. Preuve en est, l'épisode d'octobre 2018, lorsqu'un cargo s'ést échoué au large de la Corse et que la pollution aux hydrocarbures avait touché les plages varoises. Les moyens du PICS avaient alors été mobilisés pour nettoyer les plages de Porquerolles et mettre le site des Salins d’Hyères en sécurité.  

L’objectif de ces exercices est donc de pouvoir s’entraider et d’acquérir des réflexes communs pour être opérationnels le jour d’une crise réelle. Explique Gilles Vincent, vice-président de TPM en charge de l'Environnement.

La Métropole TPM aux manettes

A savoir que depuis de nombreuses années, la Métropole TPM assure l’animation de deux démarches Contrats de Baie, l’une sur la Rade de Toulon et son bassin versant (2002), l’autre sur la Baie des Iles d’or (la Rade d’Hyères) et son bassin versant (2015). Véritables démarches multi-partenariales, ces contrats pluriannuels ont pour objectif global, l’amélioration de la qualité des eaux côtières et des milieux aquatiques.

L’exercice de dépollution INFRA POLMAR

Cet exercice, dont la vocation est une sensibilisation et une formation à l’échelle intercommunale, est organisé pour la gestion d’une pollution de moyenne ampleur (INFRA POLMAR), soit une pollution ne nécessitant pas le déclenchement du plan départemental POLMAR et pouvant donc être gérée par les collectivités locales infra-départementales.

Sa finalité est de former les techniciens des communes littorales pour leur faire acquérir des réflexes communs et être en capacité d’intervenir rapidement en cas de pollution accidentelle par les hydrocarbures. Explique Magali Roux, responsable du service Contrat de baie.

Dans le cadre du PICS, la volonté de la Métropole TPM est de permettre aux communes de s’exercer à travers différentes simulations de crise, en vue d’éprouver leur Plan Communal de Sauvegarde et de mobiliser le soutien logistique que permet la solidarité intercommunale à travers le PICS. De ce fait, le Poste de Commandement Communal a été activé et d’autres services tels que le SDIS du Var ont participé à cette manoeuvre.

La connexion interservices étant essentielle dans ce type de crise, il est primordial d’organiser de telles rencontres pour consolider la connaissance des rôles, compétences et responsabilités de chacun. "Le personnel doit être formé" informe Magali Roux. "En 2014, nous avions réalisé un exercice de ce type sur le secteur du Ceinturon sur la commune d’Hyères. L’idée est de pouvoir renouveler ces exercices de manière régulière pour maintenir les acquis des agents et former de nouveaux agents à ce risque de pollution accidentelle. Ce sont des exercices qui nécessitent beaucoup de préparation et qui sont proposés à de nombreux partenaires, tous associés aux Contrats de baie animés par la métropole TPM. On a à la fois des agents des communes littorales, des agents portuaires, des représentants de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Var, du Parc national de Port Cros, de la Marine nationale... qui sont présents aujourd’hui avec nous, pour se former grâce à cet exercice."

90 agents formés sur 2 jours par le CEDRE

L’exercice a compté au total environ 90 personnes, dont les représentants des 10 communes littorales situées dans le périmètre des deux Contrats de Baie animés par la Métropole TPM, soit les 8 communes littorales métropolitaines pour le Contrat Métropolitain de la Rade de Toulon (depuis Six-Fours-les-Plages jusqu’à Hyères), ainsi que les commune de La Londe-les-Maures et Bormes-les-Mimosas pour le Contrat de Baie des Iles d’Or.

Afin de mener à bien ce projet, la Métropole TPM a missionné le CEDRE (Centre de Documentation, de Recherche et d’Expérimentations sur les pollutions accidentelles des Eaux), expert reconnu à l’échelle internationale en matière de lutte contre les pollutions accidentelles des eaux, pour un appui technique et spécialisé pour la construction et l’animation de cet exercice. La Métropole a également travaillé en étroite collaboration avec la commune de Carqueiranne, le SDIS du Var, le Parc national de Port-Cros et la DDTM du Var pour affiner le contour de cet exercice.

La formation organisée sur deux journées comprend à la fois

  • une partie théorique (précisions sur le rôle et la responsabilité du Maire, sur les différentes étapes de la lutte contre la pollution, sur la notion de préjudice écologique ainsi que sur le rôle du SDIS dans la gestion d’une telle crise)
  • et une partie pratique (organisation et animation d’ateliers opérationnels, pour apprendre à manipuler le matériel de lutte contre la pollution).

Le jeudi 30 septembre, plusieurs agents ont ainsi été mobilisés pour construite un barrage à façon, c’est-à-dire un barrage sur mesure installé au niveau de l’exutoire du Grand Vallat qui parcourt la commune de Carqueiranne et se jette dans le port des Salettes. Objectif : stopper une pollution qui arriverait de la terre vers la mer avec les moyens du bord. 

À travers cet exercice, il a été question de recourir au matériel de dépollution disponible au niveau communal et intercommunal, d’expérimenter la communication de crise et de tisser un réseau professionnel local capable d’intervenir rapidement en cas de pollution aux hydrocarbures sur le littoral métropolitain.

Ce barrage est un barrage « simple » qui ne nécessite pas de déployer des moyens lourds d’utilisation. Il peut se faire avec des matériaux que vous pouvez trouver dans n’importe quel magasin de bricolage. Explique Magali Roux

"Les agents ont utilisé, entre autre, de la paille qu’ils ont emprisonnée dans du grillage à poule servant de cartouche filtrante. Ils 'agit d'un barrage de premier rideau pour limiter la pollution qui arrive de la terre. Ensuite ils ont installé un deuxième barrage absorbant en aval pour filtrer l’éventuelle pollution qui serait passée à travers le premier barrage ainsi que des buvards absorbants installés entre les deux barrages de fortune pour absorber la pollution de surface qu’il pourrait rester sur le site. Cette solution permet de réagir rapidement en cas de pollution avec du matériel que les collectivités peuvent avoir en stock ou se procurer facilement avant de pouvoir mobiliser des moyens plus lourds si la pollution est de plus grande ampleur." Ajoute-t-elle.

Le lendemain, vendredi 1er mars, les agents ont été formés au nettoyage du littoral (plage et enrochements) sur la plage Peno à Carqueiranne.

Tous les produits qui ont été utilisés dans le cadre de cet exercice étaient non dangereux et sans impact sur l’environnement.

Infos et chiffres

Les structures représentées au cours de cet exercice, via la mobilisation des agents, étaient les suivantes :

  • Les 8 communes littorales de la Métropole TPM - Carqueiranne, La Garde, Hyères, Le Pradet, Saint-Mandrier-sur-Mer, La Seyne-sur-Mer, Six-Fours-les-Plages et Toulon
  • Les communes de La Londe-les-Maures et Bormes-les-Mimosas
  • Les Services opérationnels de la Métropole TPM
  • La Chambre de Commerce et d’Industrie du Var
  • La Marine nationale
  • Le Parc national de Port-Cros
  • Le SDIS du Var
  • Le Syndicat Intercommunal des communes du littoral varois
  • La Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez
  • Du Contrat de Baie au Plan InterCommunal de Sauvegarde (PICS) métropolitain
En savoir plus 
Actualités 

Actualités

Le programme « FAJE » permet de valoriser la formation initiale des jeunes diplômés à la recherche de leur premier emploi

Ancien Hôtel particulier du XVIIème siècle aux somptueux décors de gypseries, la Maison du Patrimoine TPM, aujourd'hu

La 36ème édition du Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode, a eu lieu du 14 au 17 octobr

Le ministère de la Culture vient de labelliser le centre ancien de Toulon Quartier Culturel et Créatif.

Depuis le 1er janvier 2021, la Métropole TPM dispose d’un bureau d’accueil des tournages et des congrès, avec un site inte