facebook

 
L’avenir de la rade

Un nouveau jardin paysager avec vue mer

Ce vendredi 6 décembre, la Métropole et la Marine nationale ont présenté le projet du futur jardin paysager de 3400 m² et du parking de 107 places, qui vont être aménagés suite à la déconstruction d’une partie du mur d’enceinte de l’ancien Arsenal. Cette étape marque le coup d’envoi de la transformation qui s’annonce dans le cadre du projet « De Mayol à Pipady ».

Grâce au partenariat avec la Marine nationale, la Métropole TPM réalise l’aménagement d’un jardin paysager de 3400 m² et le réaménagement du parking existant suite à la déconstruction d’une partie du mur d’enceinte de l’ancien Arsenal du Mourillon.

Ouvrir la ville sur la mer

Après la déconstruction partielle en 2003 d’une partie du mur sur l’avenue des Tirailleurs Sénégalais, l’acquisition en 2007 et 2008 de la Tour Royale et ses abords, ayant permis la réalisation d’un grand parc paysager de 3.5 hectares en bord de mer, l’ouverture au public des plages de la Mitre en 2004 et de Pipady en 2010 ainsi que la réfection d’une partie du sentier du littoral en 2019, la Métropole continue son ouverture de la ville vers la mer, une partie du mur d’enceinte de l’ancien Arsenal est désormais déconstruite, l’aménagement d’un jardin de 3400 m² va démarrer, dans le prolongement du Jardin de l’Amiral Orosco.

Avec son aire de jeux pour enfants, ses sanisettes et sa promenade en bord de mer réaménagée, ces nouveaux m² d’espaces verts viendront s’ajouter aux 100 000 m² déjà développés ces dernières années à Toulon. 

Les travaux de déconstruction

Les marchés de déconstruction ont été passés par le Ministère des Armées, service d’infrastructure de La Défense.

Ils concernent :

  • La démolition d’immeubles obsolètes après désamiantage ;
  • L’enlèvement des fondations ;
  • Le décaissement du sol sur 30 centimètres environ permettant de placer des nouvelles terres pour les végétaux dans le cadre du projet de jardin ;
  • La construction d’une clôture provisoire répondant aux standards sécuritaires dans l’attente du projet global et pour maintenir un degré de sécurité suffisant pour La Défense ;
  • La déconstruction d’une partie de l’ancien mur.

Le jardin

Ce sont en tout 6600 m² d’espaces qui vont être aménagés par la Métropole. Prévu tout en courbes, avec des espaces et promenades végétalisées de 1850 m² donnant sur une large terrasse en platelage en front de mer de 400 m², le site est conçu à l’image d’un ponton. Au cœur du jardin, un jeu d’enfants sur la thématique maritime renforce l’identité des lieux.

La cale encore présente dans le site de la DGA est prolongée sous la forme d’une empreinte dans le futur aménagement. Un sanitaire accessible aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’un « canisite » seront installés.

Situé à côté de la salle des mariages, ce jardin permettra de réaliser de jolies photos de mariage. Hubert Falco, Président de TPM

 

Un aménagement conçu dans une démarche développement durable

Les surfaces seront végétalisées au maximum, pour permettre l’absorption des eaux de pluie, et plantées d’essences méditerranéennes très diversifiées pour limiter l’arrosage.

Le platelage composite de la terrasse du front de mer est fondé sur des plots béton n’obstruant pas l’absorption naturelle des eaux de pluie.

Seules les surfaces du parking seront imperméables ; mais afin de limiter la surchauffe des enrobés, celui-ci est prévu en couleur claire.

Enfin, les équipements (le jeu d’enfants et sa surface amortissante, les candélabres, le mobilier urbain composé de bancs, corbeilles et bacs) seront réutilisés sur un autre site, ainsi que certaines plantations afin d’optimiser les investissements réalisés.

Le parking

Déjà existant, le parking restera gratuit et sera rationalisé et optimisé pour proposer une capacité totale de 107 places dont 6 places réservées pour les remorques de bateaux, sur une surface totale de 3200 m². Il sera divisé en 2 parties autonomes de 40 et 67 places et sera protégé en périphérie par des glissières en bois.

Deux caméras de vidéosurveillance viendront en complément de celle déjà existante au niveau de la cale de mise à l’eau.

Le calendrier

Octobre 2018 : décision de déconstruire une partie du mur d’enceinte de l’ancien Arsenal du Mourillon

Février 2019 : dépôt du permis de déconstruire

Mai 2019 : début des travaux Défense, réalisés par le Ministère des Armées

9 décembre 2019 : fin des travaux Défense

De décembre 2019 à fin du 1er trimestre 2020 : aménagement du jardin et du parking

Prochain objectif, les 3.5 hectares de DCNS, a déclaré Hubert Falco.
 

Le coût

Déconstruction d’une partie du mur d’enceinte : 487 500 € HT - pris en charge par TPM

Travaux d’aménagement du jardin et du parking : 840 000 € HT – maîtrise d’œuvre TPM

 

 

Actualités 

Actualités

Travaux de jardinage, bricolage ou ménage de printemps, c’est le bon moment pour mettre ce temps d’arrêt forcé à profit.

Suite à la déclaration du Président de la République lundi 16 mars, la Métropole TPM est mobilisée et a activé son Plan de

Les communes assurent leur mission de continuité de service public comme dans le domaine de la sécurité avec la police mun

En cette période de confinement et dans le cadre de la prévention et de la sécurité, le réseau Mistral a ajusté son offre

La Métropole et TVT Innovation - l'agence de développement économique de TPM - se mobilisent et mettent en ligne l