facebook

 
Sports

Réfection des terrains de sports dans une démarche éco responsable

Afin de répondre aux enjeux de développement durable et de santé, la Métropole TPM fait le choix du naturel pour la réfection de ses terrains de sport. Deux pelouses synthétiques, au stade Léo Lagrange à Toulon et à la base nature et sport du Vallon du soleil à La Crau, ont été récemment remplacées et garnies en surface d’une couche en matière organique. Au-delà de leur vertu écologique, ces matières présentent bien d’autres avantages pour l’environnement et les sportifs.

Dans le cadre d'un programme global de réfection de ses terrains de sport synthétiques dont la durée d’amortissement était arrivée à terme (10 ans), la Métropole TPM a opté pour une innovation. Deux terrains sur les six qu'elle possède, situés au stade Léo Lagrange à Toulon et à la base nature et sport du Vallon du soleil à La Crau, ont récemment remplacé leur remplissage en granules de caoutchouc (SBR), issus du recyclage des pneuspour une solution entièrement naturelle.  

C'est une alternative aux microplastiques 100% naturel qui vient répondre aux enjeux de développement durable et de santé poursuivit par TPM depuis de nombreuses années. Informe le directeur des Sports de TPM.

Le choix des remplissages organiques

Avant que la Commission Européenne ne les interdise définitivement d’ici 2026, la Métropole TPM a ainsi amorcé la transition en faisant réaliser :

  • En juillet 2022, sur la base nature et sport du Vallon du soleil, un terrain synthétique avec un remplissage organique en liège ;
  • En octobre 2022, sur le complexe du stade de Léo Lagrange, un terrain  avec un remplissage organique en noyaux d’olives concassés.

TPM  fait donc ce pari qui lui permet également de se mettre en conformité avec l'agenda COP 21 (l'accord de Paris pour préserver la planète et protéger les hommes). 

En 2018, l’Anses, l‘Agence de sécurité sanitaire, avait estimé que le risque sanitaire pour les utilisateurs était négligeable. Elle avait exclu le risque de cancer. Mais ces particules sont fabriquées avec des pneus recyclés ou des polymères. Et ces granulats plus fins qu’un cheveu s’échappent dans l’environnement. On peut les retrouver dans l’eau, les fruits et légumes et donc, finalement, dans notre organisme. 

Des noyaux d'olives concassés pour le foot

Ainsi, pour assurer le lit de lestage, le terrain de foot du stade Léo Lagrange a été garni en surface d’une couche de noyaux d’olives concassés

Le terrain de foot de Léo Lagrange, en accès libre, nécessitait une réfection de son gazon synthétique ainsi que de son remplissage. Dans une dynamique éco-écoresponsable, nous avons fait le choix d'un remplissage organique, notamment en raison de l'interdiction prochaine des microplastiques. 

"On a opté pour une fibre de 45 mm (norme valable pour un terrain de foot) et donc pour un remplissage en noyaux d'olives concassés avec une couche de souplesse de 12 mm positionnée sous le synthétique"Ajoute-il. 

L'avantage : une légère odeur d'olives qui remplace celle du caoutchouc ainsi qu'une moindre restitution de chaleur.

Ainsi, la pratique du sport en ressort plus qualitative. Et, cerise sur le gâteau, il s'agit d'olives produites dans la région, donc en circuit court. Un geste plus éco-responsable !

A noter : dans le but de réaliser des économies d’énergie dès le mois de décembre 2022, ce terrain sera également équipé de leds pour ses 4 mâts d’éclairage.

Du liège pour le rugby

Pour le terrain de rugby de la base nature et sport du Vallon du soleil, c'est un remplissage en liège qui a ainsi été choisi.

Il s'agit d'une base nature qui fait 14 hectares, pour laquelle on a opté pour le stade de rugby pour un remplissage en liège. Ce choix est issu d'un souci d'homologation "rugby" qui impose une fibre de 60 mm.

L'avantage : le liège (issu du chêne liège) a une très grande résistance à l’usure. Totalement inodore, il ne crée pas de poussière et ne se compacte pas dans le temps. De par sa structure cellulaire particulière, le liège présente une faible conductibilité thermique (jusqu’à 30% de moins qu’un terrain rempli de caoutchouc). Enfin, il constitue un véritable coussin d’air en absorbant les vibrations et les chocs.

Un pari sur l'avenir

De manière générale, il existe différents type de remplissage organique. Ces derniers permettent d’obtenir un niveau de jeu homologué suivant la pratique (homologation des terrains par les fédérations) et de lutter efficacement contre la pollution de l’environnement. Son caractère écologique et sanitaire est indéniablement intéressant. L’entretien est simple, similaire aux remplissages chimiques. Enfin, ils devraient répondre aux besoins des usagers pour les 15 à 20 prochaines années, soit un peu plus longtemps qu’un terrain synthétique classique. 

Toutefois, il est à noter que les remplissages organiques sont légèrement plus onéreux que le remplissage SBR.

On saura, avec le temps et l'usage, le matériau qui est le mieux adapté, en espérant que le noyau d'olive, moins cher que le liège, puisse un jour être homologué "rugby" sur un terrain synthétique.
 

    Dès le mois de mai 2023, TPM prévoit le remplissage d'un autre terrain du stade Léo Lagrange, avec un composé de liège et fibres de noix de coco.

    Le budget

    • Terrain de rugby de la base nature et sport du Vallon du Soleil : 499 000€ TTC
    • Terrain de foot du stade Léo Lagrange : 288 000€ TTC
    Actualités 

    Actualités

    L’association Ramsar France avec la Métropole TPM, le Conservatoire du littoral et la ville de Hyères, organisent ce 27 ja

    Le vendredi 20 janvier 2023, a eu lieu la pose de la 1ère pierre de la résidence Universitaire DUMONT D’URVILLE, à Toulon.

    Pour lutter contre la pollution de surface dans les ports, Porquerolles et le Brusc se sont dotés du robot Dpol, distribué

    Être écoresponsable, c’est s’engager dans nos gestes les plus simples du quotidien, c'est adopter des réflexes pour p

    Dans le cadre de la programmation culturelle Transmision#7, le cirque Archaos est l’invité exceptionnel du Conservatoire T