facebook

 
PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

L’Etat reconduit la labellisation du Pôle Mer Méditerranée pour 4 ans !

Suite à l’appel à candidatures lancé fin juillet 2018 par l’Etat pour la labellisation des pôles de compétitivité sur la nouvelle période 2019-2022, le Pôle Mer Méditerranée vient de nouveau d’être labellisé. Avec son jumeau Bretagne Atlantique, ils font partie des 48 pôles reconduits pour cette période. Félicitations!

Cap sur 2022 ! L’innovation maritime confortée

Avec 850 projets innovants labellisés depuis leur création en 2005 représentant un montant de budget global d’1,8 milliards d’euros de R&D ! Les deux pôles ont en effet largement dépassé les objectifs de leur dernier contrat de performance (2013-2018).

Ils ont par ailleurs démontré leur capacité à mettre en réseau les acteurs de l’innovation maritime, à développer des relations partenariales entre le monde de l’entreprise et la recherche publique à travers de nombreuses réussites.

Le Pôle Mer Méditerranée  et la Métropole TPM : des partenaires privilégiés depuis la 1ère heure

Les pôles de compétitivité sont, depuis bientôt 14 ans, l’un des piliers de la politique nationale d’innovation, en particulier au bénéfice des PME. Cette politique de soutien aux écosystèmes d’innovation est menée en partenariat étroit avec les collectivités territoriales. La Métropole TPM, co-fondatrice et signataire du Pôle Mer depuis 2005, soutient de ce fait activement son activité sur le territoire, en lui apportant notamment des soutiens financiers tant pour la gouvernance que pour les projets.

La rade de Toulon représente en effet un espace au potentiel extraordinaire pour ancrer une stratégie de développement et d’ouverture vers la Méditerranée ainsi que dans tous les domaines porteurs d’avenir : économiques, mais aussi environnementaux, touristiques, commerciaux, militaires, universitaires…

Le Pôle Mer Méditerranée, depuis le premier jour de sa création, avec la Métropole TPM comme partenaire, voit grand. Leur ambition est claire : développer durablement l’économie maritime et littorale sur l’ensemble du bassin méditerranéen, mais aussi en Europe et dans le reste du monde.

Comment ? En fédérant, les acteurs scientifiques et économiques autour de thématiques maritimes et littorales à fort enjeux sécuritaires et durables afin de les inciter à innover ensemble et développer de nouveaux produits et services exportables. Dès lors, le challenge est gagné ! Cette nouvelle labellisation vient de le confirmer !

 

Animateur, accélérateur et catalyseur de l’innovation maritime

Depuis sa création, le Pôle Mer Méditerranée joue en effet un rôle décisif en tant qu’animateur, accélérateur et catalyseur de l’innovation maritime. L’un des critères sur lequel s’appuie l’Etat pour l’obtention de ce précieux sésame. Ce succès indéniable vaut tant par la qualité des projets qu’il accompagne que par sa capacité à créer un environnement propice à l’innovation maritime.

Dans ce sens, rappelons que pour la Métropole TPM, le Pôle Mer est un partenaire majeur d’expertise dans le cadre du Technopôle de la Mer et de la promotion du territoire sur les aspects de hautes technologies, de Défense, de compétitivité et d’innovation. En retour, la Métropole TPM est une formidable vitrine pour le Pôle Mer et ses entreprises.

 

Expert reconnu pour sa stratégie européenne

Son action en direction de l’Europe au profit de ses membres, a aussi été reconnue par l’Etat comme un atout majeur. Notamment sa capacité à créer des passerelles et à mettre en réseau ses membres avec des acteurs européens contribuant ainsi à la croissance bleue.

Avec le Pôle Bretagne Atlantique,  il est aujourd’hui, impliqué dans pas moins de 17 projets européens sur des thématiques variées comme : Océan profond, Sécurité maritime, Énergies marines renouvelables, Application satellitaires, Développement portuaire, plateformes offshore multimodales, alimentation aquacole, banque de données biologiques, …

Fort de ces riches expériences, il a développé une véritable activité d’inter-clustering qui lui permet de jouer un rôle d’expert dans des instances de haut niveau. Cette expertise avérée vient renforcer son accompagnement aux PME en mettant en place une aide au montage de projets européens. 

Des nouveautés dans la feuille de route 2019-2022

La nouvelle feuille de route 2019-2022, qu’il partage avec le Pôle « Bretagne Atlantique » vient conforter ses 6 domaines d’actions stratégiques recouvrant tous les marchés de l’économie maritime et littorale, en cohérence avec les enjeux européens.

Toutefois,  les priorités ont été ajustées. Elles prennent désormais en compte l’évolution des marchés et les enjeux identifiés dans les stratégies et schémas d’innovation de la Région (Défense, protection et valorisation du littoral, logistique portuaire). Il en est de même pour les priorités définies en commun avec les filières dont il relève (industriels de la mer, Énergies, sécurité, spatial, …).

Enfin, des enjeux transverses répondant à des priorités nationales et européennes tels que : la transformation numérique et la robotique ainsi que la transition écologique apparaissent clairement aujourd’hui. Leviers de rupture technologique, ils deviennent, entre-autre,  une modalité puissante d’animation de cette nouvelle feuille de route et s’illustrent dans des projets innovants au croisement de filières et dans les partenariats avec d’autres pôles.

Encore bravo au Pôle Mer Méditerranée et bon vent jusqu'en 2022 !

Actualités 

Actualités

Pour ses uniques représentations en Région Sud, c'est à Toulon, sur les plages du Mourillon, que le célèbre Théâtre é

Jusqu’au 25 avril, venez découvrir l’exposition itinérante illustrant 50 ans d’Université de Toulon, installée actuellemen

La Villa Tamaris à La Seyne accueille du 6 avril au 2 juin 2019, une exposition collective intitulée « Trajectoires ».

La Fondation Carmignac à Porquerolles vient d’ouvrir au public pour sa seconde saison !

Certaines déchèteries et aires de déchets verts seront fermées au public durant les jours fériés d'avril et mai, et d