facebook

 
OPERA TPM

Le foyer Campra entame sa rénovation

La Métropole a engagé un chantier et un budget de près d’un million d’euros pour la restauration d’une salle emblématique de l’Opéra de Toulon : le foyer Campra. À partir de ce mois de mars, un an sera nécessaire à la mise aux normes et la restauration fine des décors, des parquets, des menuiseries, et la création d’une scène élévatrice intégrée, au cœur de ce temple de l’art lyrique.

Pour assurer la conservation de son patrimoine culturel, la Métropole a fait appel aux meilleurs artisans afin de restaurer les toiles, les décors, les dorures, le plafond, les menuiseries, le parquet, les lustres, le local office et technique. Mais va aussi créer une scène modulable pour le plus grand plaisir des artistes et un bar également modulable. Les chauffages, ventilations et réseaux électriques vont également être rénovés.

Les travaux de mise en valeur et de mise en conformité du foyer Campra de l’Opéra de Toulon concernent :

  • la restauration des décors et des élévations intérieures,
  • la consolidation du plancher et la restauration du parquet,
  • la mise en place d’une scène élévatrice intégrée dans le plancher,
  • l’aménagement des deux locaux techniques annexes,
  • la création de deux comptoirs mobiles,
  • l’intégration des équipements de ventilation mécanique contrôlée et de chauffage,
  • la mise aux normes des installations électriques comprenant l’éclairage et le système de sécurité incendie,
  • la restauration des menuiseries intérieures et extérieures.

L’Opéra de Toulon, patrimoine remarquable

L’Opéra de Toulon, inauguré en 1862 sous le Second Empire, est le premier des monuments d’importance érigé lors de l’agrandissement de Toulon. Léon Feuchère en a conçu les plans, sa construction a été terminée par Charpentier père et fils. Il est situé au cœur de la nouvelle ville, sa façade monumentale sud donne sur une place aménagée dès l’origine le long de la rue Royale (actuelle rue Jean Jaurès). Sa façade nord se situe sur le boulevard Louis-Napoléon (actuel boulevard de Strasbourg).

L’un des plus grands opéras de province, en dates et chiffres :

  • 1853 : Début des travaux d’agrandissement de la ville
  • 1855 : Décision de la construction du théâtre. Architecte Léon Feuchère
  • 1857 : Mort de Feuchère. Son associé Théodore Charpentier prend le relais
  • 1860 : Pose de la première pierre en mars
  • 1862 : Inauguration le 12 octobre après 19 mois de travaux (en 1861, commande de l’Opéra de Paris à Charles Garnier et en 1875, inauguration de l’Opéra de Paris, 13 ans après Toulon)
  • Bâtiment extérieur : superficie de 74m sur 27m (environ 2000m2 au sol)
  • 1797 places à l’origine - aujourd’hui 1350 places
  • Scène : 22,80 m de large sur 18,50m de profondeur
  • Cadre de scène : 10,80m sur 10,80m.
  • Hauteur des cintres : 23,50 m.
  • Dessous de scène : 9 m de profondeur
  • Orgue (en coulisse) 3 claviers, 10 jeux, 600 tuyaux

L’Opéra de Toulon est un équipement culturel de la Métropole TPM ; à ce titre, la Métropole gère et entretient l’équipement. Depuis 2004, TPM a mené de nombreux chantiers de restauration sur ce bâtiment, les plus emblématiques :

  • 2004-2005 : mise aux normes de sécurité, hygiène et accessibilité du public, notamment création d'escaliers monumentaux pour le public, ascenseurs, WC PMR à tous les niveaux. Remplacement des menuiseries extérieures qui donnent sur la partie publique. Rénovation des façades et mise en lumière.
  • 2007-2010 : rénovation et bloc administratif (travaux de chauffage et climatisation, plomberie, électricité, menuiserie, peinture, sols minces et faux-plafonds). Et réhabilitation du 3ème étage en 2009 notamment le parquet de danse, et la rénovation des loges.
  • 2013 : réfection de la toiture de la scène.
  • 2015-2016 : réfection de la toiture du Grand Comble et création de la salle de répétition sous les toits en 2016.

L’histoire du grand foyer 

Il a été appelé Foyer Campra dans les années 80, en hommage à André Campra, grand compositeur du XVIIIe siècle. Le foyer qui occupe depuis 1898 toute la largeur intérieure du bâtiment (22 m), était limité à l’origine à la largeur des trois portes ouvertes. Il est par ailleurs très lumineux et aéré, notamment grace au jeu de miroirs qui multiplient les trois somptueux lustres à l'infini. La décoration haute du foyer est faite de stucs, masques, médaillons en mosaïque d’or. Mais elle est plus particulièrement constituée de bustes de seize compositeurs datant de 1898. Cette majestueuse décoration est l’œuvre de Joseph Grandy. Mais il faut tout de même signaler qu’à sa construction, notre bel Opéra était à la pointe du modernisme. En effet, le chauffage, l’éclairage et les jeux de lumière étaient déjà au gaz.

La décoration basse date de 1922-23. Elle a été réalisée à la suite de l’installation du chauffage central. Les seize toiles, signées et datées ont été commandées à 16 peintres connus à Toulon. Parmi eux, trois femmes et treize hommes de renom travaillant à Toulon. C’est ainsi que le Foyer du Grand Opéra de Toulon devint en 1924 une véritable galerie d’exposition pour ces peintres qu’ils soient paysagistes, peintres de marine, portraitistes ou spécialistes de natures mortes… Ces tableaux, tous liés au monde de la musique, de la danse ou de l’art dramatique, ont subi les outrages du temps et des restaurations parfois douteuses. Les sujets des toiles n’ont pas obligatoirement de relation avec le buste du musicien qui les surmonte.

Le foyer - Surface : 200 m2 (24,60m x 7,85m)

16 tableaux de 16 peintres différents (1923)

1-Fr. Halévy. André Paulin-Bertrand (1852-1940) Le père Lebonnard (pièce de son ami Jean Aicard)

2-G. Charpentier. Adolphe Bonny (1849-1933) La Farandole (représente la fête du 14 juillet 1923 au pied du rocher de La garde).

3-G. Rossini. Laurent Mattio (1892-1965) La Danse

4-R. Leoncavallo. Georges Berton (??) Paillasse

5-Cl. Debussy. Frédéric Montenard (1849-1926) Le Prélude à l’Après-midi d’un Faune

6-E. Reyer. F. Geo-Roussel (1860-??) La Danse

7-R. Wagner. Eugène Dauphin (1857-1930) Le vaisseau fantôme

8-J. Massenet. Fernande Cormier (1888-??) La Pastorale (vue du plateau de Siou-Blanc)

9-A. Thomas. Paul Levéré (1875-1949) Mignon (Solliès-Ville ?)

10-J. Offenbach. Claire Maliquet (1878-1964) Les Contes d’Hoffmann (La Barcarolle)

11-Ch. Lecocq. Marcel Lainé-Lamford (1885-1955) La Pantomime

12-E. Audran. Marie de Pierrefort-Nivoulies (1879-1968) Arlésiennes

13-Ch. Gounod. Gabriel Amoretti (1861-1947) Faust (La nuit de Valpurgis)

14-G. Meyerbeer. Alfred Brunet-Debaine (1845-??) Apparition

15-G. Bizet. Léon Cazeaux (1877-??) Carmen

16-L. Van Beethoven. Fely-Mouttet (1893-1953) La Musique

 

Actualités 

Actualités

Le succès a été au rendez-vous lors du week-end festif et familial organisé les 21 et 22 mai, à l'Espace Nature des V

La métamorphose du cœur de ville toulonnais se poursuit activement autour du quartier des Halles.

Cette année, TF1 enregistre son émission phare, La chanson de l’année à Toulon le vendredi 3 juin à 21h !

Après un an et demi de travaux engagés par la Métropole TPM, le nouveau visage du barrage de Dardennes se dessine au Reves

Les inscriptions au Conservatoire pour les nouveaux élèves auront lieu du 1er au 19 juin 2022 et du 22 août au 4 septembr