facebook

 
Culture

Expositions estivales!

Festival Design Parade Hyères et Toulon, « Marie-Laure de Noailles et les peintres surréalistes » à la villa Noailles, « Remix » à l’Hôtel des Arts de Toulon ou encore les photos de Robert Doisneau et celles de Marius Bar à la villa Tamaris : cet été, poussez les portes des équipements TPM, c’est gratuit !

Design Parade

Le festival Design Parade Hyères aura lieu du 27 au 30 juin et mettra en lumière 10 jeunes designers. Le festival Design Parade Toulon, lui, se déroulera du 28 au 30 juin et mettra en avant 10 jeunes architectes d'intérieur.

Le festival Design Parade Hyères est fondé et dirigé par Jean-Pierre Blanc et présidé par Pascale Mussard. Créé en 2006 avec comme marraine Andrée Putman, Design Parade Hyères a pour ambition de partager la création contemporaine dans le domaine du design avec le public et les professionnels. Point d’orgue du festival, le concours présente chaque année les travaux de dix jeunes designers, leur offrant une vitrine et un accompagnement uniques. Le festival se veut aussi un moment de partage, de rencontres et de découvertes.

Dix ans après son ainé, Design Parade Toulon, lancé en 2016 avec comme parrains Ronan et Erwan Bouroullec, poursuit les mêmes objectifs. Tourné vers l’architecture d’intérieur, il est le premier concours et festival de ce type en France. En 2019, le Centre Pompidou et la Métropole TPM signent une convention pluriannuelle pour exposer les collections nationales de design à Toulon et sont rejoints en 2023 par le Musée des Arts Décoratifs, le Centre national des arts plastiques et le Mobilier national.

Désormais, chaque été, la villa Noailles organise Design Parade en deux volets : à Toulon pour l’architecture d’intérieur et à Hyères pour le design.

Progressivement ce festival créé à Hyères, s’est étendu et on se réjouit aujourd’hui qu’il soit partagé entre la ville de Toulon et la Ville de Hyères. 

"Ces dernières années, des initiatives très positives ont été prises, comme par exemple l'installation à Chalucet de l’école Camando Méditerranée ainsi qu'un ensemble de structures qui vient accompagner le monde du Design. Je me réjouis de cette propension et encore plus que les villes de Toulon et Hyères soient en pôle position pour défendre cette discipline dans le Var et en France." Jean-Pierre Giran, président de TPM et maire d'Hyères. 

En effet, le festival est aussi l’occasion de parcourir le patrimoine des deux villes voisines qui offrent chacune une expression de la richesse architecturale et décorative de la Métropole et du Var. A travers cette nouvelle proposition, Design Parade permet d’aborder, au cours d’un week-end élargi, tous les aspects des arts décoratifs dans la création contemporaine.

Je remercie Jean-Pierre Blanc et toute son équipe. Vous révolutionnez le monde de la création en mettant en avant les jeunes talents. 

"C'est un succès au niveau national et international. Il y a, en effet, deux terrains de jeu: un à Hyères et l’autre à Toulon. La Design Parade nous entraine dans un tourbillon de création contemporaine. Elle incarne la créativité et l’originalité mais aussi la volonté de développer notre territoire avec la Culture comme levier. Ce n'est pas le fruit du hasard, mais d’une volonté politique. La culture est une source de liberté et de diversité. Un territoire sans culture c’est un territoire sans âme." Josée Massi, Vice-présidente TPM et maire de Toulon.

Les expositions Design Parade Hyères

Festival du 27 au 30 juin 2024 - Expositions ouvertes jusqu’au 1er septembre 2024 à la Villa Noailles et en centre-ville d’Hyères.

La colonne vertébrale de ce festival Design Parade Hyères, c’est le concours. Il est présidé par Fabien Cappello, immense designer qui vit au Mexique. Il a été un des 1ers finalistes de la 1ère édition de Design parade Hyères, il y a 18 ans. 

"Ainsi, ce sont 10 jeunes finalistes qui concourent pour le Grand prix du festival de Hyères qui a la particularité de proposer une résidence dans deux lieux majeurs de notre Pays : la Manufacture de Sèvre et le Centre de recherche sur le verre, le CIRVA, à Marseille. C’est le seul festival en France qui propose ce type de résidence aujourd’hui. C’est ce qui fait sa particularité et sa force. Depuis deux ans, nous avons également créé le prix Tectona, spécialiste dans le monde du mobilier de jardin. Cette année les 10 finalistes imagineront une table pour le jardin, sous forme de maquette. Le lauréat gagnera une somme d’argent et verra, peut être, sa table éditer si Tectona en émet le souhait." Jean-Pierre Blanc, directeur du Festival.

  • Les projets des 10 finalistes du concours Design Parade Hyères - Scénographie d’Hugo Drubay
  • Fabien Cappello - President du jury Design Parade Hyères
L'exposition qui se nomme « On se rejoint à la villa » est bien plus qu’un titre c’est une invitation. 

"Au Mexique je travaille avec une entreprise qui fabrique des textiles pour les transports publics, comme les velours synthétiques utilisés sur les sièges des bus et des trains… J'ai utilisé ces rouleaux de textiles pour retapisser des canapés, fauteuils, sofas récupérés. J'ai recréé cet énorme salon qui fait écho au salon de discussion qu’il y avait dans la villa Noailles au moment où elle était utilisée par ses propriétaires et leurs invités et cette fois tout le monde est invité." Fabien Cappello, président du jury Design Parade Hyères 2024

L’originalité et ce qui change beaucoup avec ces musées qui nous empêchent de toucher à tout; ici on pourra s’assoir et profiter de tout, tais, canapé…

  • Yassine Ben Abdallah - Grand Prix du Jury Design Parade Hyères 2023 projets réalisés à la Manufacture de Sèvres et au Cirva à Marseille
  • Nathalie du Pasquier
  • Marie Laure de Noailles, peintre. Conversation. avec, notamment, des œuvres de : Christian Berard, Jean Cocteau, Dora Maar, Felix Labisse. Commissariat de Johan Fleury de Witte, scénographie de Maria Jeglinska-Adamczewska
  • L.Y. Bonnet, céramique - scénographie de Jean-Baptiste Fastrez, (Grand Prix Design Parade 2011)
  • Tour des Templiers - Mathieu Lehanneur, la torche olympique Paris 2024
  • Tour des Templiers - La chambre de Sybold Van Ravesteyn, reconstitution du projet de 1925-26, en partenariat avec le Mobilier national.
  • Guillaume Aubry, «Et je fermerai les yeux quand tu disparaîtras » - Commande publique pour le Centenaire de la villa Noailles
  • Stéven Coëffic, céramiques
  • Commande photographique à Souleymane Bachir Diaw, Prix de la photographie American Vintage 2023
  • boutique de la villa Noailles - The Wrong Shop 
  • Annexe villa Noailles - Quercus Suber, Les Designers Contemporains et le Liège du Var, en partenariat avec l'association Forêt Modèle Provence

Design Parade Off : en partenariat avec le Parcours des Arts

  • James Haywood,
  • Pour Vous,
  • Piama design,
  • Hôtel Lilou

Les expositions de Design Parade Toulon

Festival du 28 au 30 juin 2024 - Expositions ouvertes jusqu’au 3 novembre 2024 à l’Evêché sur le cours Lafayette de Toulon

"La 8ème édition de Design Parade Toulon, est présidée par la grande designer marseillaise Marion Mailaender. Les finalistes sont quant à eux en compétition pour le Grand prix Design Parade Toulon Van Cleff & Arpels et le prix Visual merchandising décerné par Chanel. Je rappelle que c’est la seule fois que Chanel a décidé d’associer son nom pour un prix en France. Ils concourent enfin pour le prix du Mobilier National créé spécialement à Toulon et qui permet au lauréat d'y faire une résidence pendant un an et de revenir l’année suivante présenter son travail." Jean-Pierre Blanc, directeur du Festival.

  • Les projets des 10 finalistes du Concours Design Parade Toulon
  • Marion Mailaender, présidente du jury Design Parade Toulon
  • Clément Rosenberg, Grand Prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels 2023
  • Arthur Ristor & Anaïs Hervé, lauréats du Prix Visual Merchandising décerné par CHANEL 2023
  • Emily Chakhtakhtinsky & Marisol Santana, lauréates du Prix Mobilier National 2023
  • Un projet du 19M avec la Maison Lesage Intérieurs et l’artiste Victoire de Brantes
  • Remix - Exposition des collections nationales de design (en partenariat avec le Mobilier national, le Centre Pompidou, le Centre National des Arts Plastiques et le Musée des Arts Décoratifs)
  • Marianna Ladreyt
  • Exposition luminaire Deslile
  • Fresques et aménagement de la cour intérieure de l’ancien évêché par Maximilien Pellet, artiste invité de l’année 2023
  • Boutique Jacent
  • Fresque in situ de Matthieu Cossé
  • École Camondo Monique Boutique

"Merci de nous offrir l’opportunité de participer à notre modeste mesure à ce festival, dont je rappelle l’importance pour l’École Camando Méditerranée. C'est la raison pour laquelle on s’est installé à Toulon. Pour nos étudiants, cette activité autour de l’architecture d’intérieur et du design est absolument essentielle en termes de visibilité, de réseaux et de contacts. On a deux événements qui nous permettent d’exposer nos travaux, à Monique Boutique et à la Chapelle de la médiathèque." Margaret Iragui, directrice de Camondo Méditerranée,

  • ESADTPM

"Nous avons été ravis d'accueillir des candidats dans nos ateliers et de présenter une exposition de nos diplômés, avec focus sur Natacha Namiache qui propose une recherche et un travail plastique sur le matériau et le réemploi des chutes de tissu." Nawal Bakouri, directrice de l'ESADTPM

  • Rue des Arts - Apartamento : Coco Capitán
  • Signature par Ronan Bouroullec du catalogue de ses expositions organisées par la villa Noailles en 2023. En co-édition avec les Éditions 7L
  • Partenariat avec le festival Audace à Rabat. Des marques marocaines créatives et artisanales présentent leurs créations durant les journées d’ouvertures des deux festivals pour mettre en valeur les savoir-faire patrimoniaux et contemporains marocains.
  • Boutique – The Wrong Shop

Design Parade Off 

  • Expositions et parcours dans la ville:
  • Southway studio,
  • Objet Inanimés,
  • 13 Desserts,
  • La Romaine,
  • T-a-b-l-e,
  • Pour vous concept store,
  • Carles & Demarquet – Galerie Armel Soyer,
  • Marie Veidig

Marie-Laure de Noailles et les Peintres surréalistes

Du 27 juin 2024 au 12 janvier 2025, à la Villa Noailles

Cette exposition aborde un aspect moins connu de la vie de Marie-Laure de Noailles, célèbre mécène : elle se revendique artiste. Des clichés pris au clos Saint-Bernard à Hyères révèlent Marie-Laure de Noailles dans son atelier, où elle crée des œuvres initialement proches de celles de Christian Bérard, un artiste ami qui a aussi peint son portrait. Son œuvre picturale qui sera plus tard marquée par le surréalisme, usant d'un vocabulaire proche de ceux qui seront à la fois ses amis et ses pairs : Dorothea Tanning, Max Ernst ou encore Oscar Dominguez.

"Ayant beaucoup travailler sur les femmes surréalistes, j’avais dans ma collection des œuvres de Marie Laure de Noailles et je trouvais intéressant de montrer son travail d’artiste et de mettre en avant ce qui n’avait jamais été fait depuis qu’elle est décédée en 1970. L’idée est de montrer son travail d’artiste, une partie de sa biographie qui est moins exploitée. Il s’agit d’une exposition en deux parties, la première dédiée à son travail au sein même de la villa Noailles et, la 2ème partie, qui met en regard son travail avec des artistes de son cercle d’influence. C'est une manière de remettre en contexte son œuvre." Johan Fleury de Witte commissaire d’exposition « Marie Laure de Noailles peintre. Conversation. » 

L’exposition à la villa Noailles se déroule en deux actes distincts :

  • Durant l’hiver 2024, l’œuvre de Marie-Laure de Noailles en tant que peintre a été mise à l’honneur par l’exposition intitulée « Marie-Laure de Noailles, peintre ».
  • À partir du 28 juin 2024, l’exposition s’étoffe avec l’ajout de « Conversation », qui associe ses toiles à une sélection subjective d’œuvres reflétant des affinités esthétiques, des influences de même que son entourage : son travail d’artiste est replacé dans le contexte historique et artistique.

Remix, les Aliénés du Mobilier national

Du 28 juin au 3 novembre, à l’Hôtel des Arts TPM

À l’occasion du Festival Design Parade architecture intérieure, le Mobilier national invite des designers et des artistes à intervenir sur des pièces déclassées de ses collections, afin qu’ils s’en emparent et les transforment selon leur sensibilité. L’exposition réunit près de 60 artistes designers et architectes d’intérieur à travers 68 œuvres, à découvrir à l’Hôtel des Arts à Toulon jusqu’au 3 novembre.

Héritier du Garde-Meuble royal, le Mobilier national conserve une riche collection de mobilier du XVIIe siècle à nos jours, destinée à meubler les édifices publics. Si de nombreuses pièces y trouvent leur place, certaines, inutilisées, abîmées ou tombées en désuétude, ont perdu leur caractère patrimonial. Après avis d’un comité scientifique, ces biens jusqu’alors inaliénables sont rayées des inventaires et deviennent « aliénés ».

Robert Doisneau

Jusqu’au 22 septembre, à la Villa Tamaris

Le centre d’art TPM de La Seyne-sur-Mer invite le public à plonger dans l’univers du photographe Robert Doisneau.

En parcourant les espaces du centre d’art venez découvrir ou redécouvrir les photos de Paris, les portraits d’enfants ou de passants qu’il a capturés au détour d’une rue ou encore ses photos de la mer qui restent un pan méconnu de son travail.
Les clichés de Doisneau transcendent ainsi l’art du photojournalisme et nous donnent à voir la beauté du quotidien, une certaine idée du bonheur que chacun peut faire sienne.

Marius Bar

Jusqu’au 15 septembre, à la Villa Tamaris

Le Toulon des années 1900 est mis à l’honneur, dans l’œil de Marius Bar.

Issu d’une vieille famille marseillaise, Marius Bar après un long apprentissage à Toulon, ouvre un atelier de photographie au numéro 15 de la Place Puget. L’activité de portraitiste et les contacts qu’elle lui procure ne correspondent pas vraiment à son idéal esthétique, ce dynamique photographe passionné d’images et de lumière va orienter sa vie professionnelle sur deux grands thèmes : l’illustration et la Marine. 

Marius BAR parcourt sans cesse le paysage baigné par la belle lumière de Provence et va « le mettre en boîte » inlassablement. La ville de Toulon, ses quartiers, les bourgs avoisinants n’ont plus de secret pour cet œil avide d’image. L’extraordinaire procédé photographique lui permet de figer sur la plaque de verre l’instant présent, pour mieux le restituer ensuite sur papier sensible. 

Galerie du Canon TPM Exposition "Les Contemporaines - Acte III"

Exposition du 26 juin au 28 septembre 2024 

Née autour de la journée des droits internationaux des femmes, l’exposition Des Contemporaines acte III présentée à la Galerie du Canon TPM constitue le troisième volet d'un projet rassemblant les travaux de six artistes femmes menant leurs recherches de plasticiennes depuis de nombreuses années dans le Var : Christine Heitzler, Sandra Mauro, Daphne Corregan, Marie-Line Costantini, Marie-France Lejeune et Solange Triger.

La richesse de leurs expérimentations - du concept à l’intuition poétique, du volume à la photographie - a construit le fil conducteur de cette proposition qui questionne la peinture dans un dialogue fort et contrasté.

Galerie du Canon TPM
Ouvert du mardi au samedi de 11H30 à 18H30
Tel: 04.94.93.37.55
Mail : galerieducanon@metropoletpm.fr

Entrée libre

Et les autres expos à voir sur le territoire!

A Hyères

Miró - Du 13 juillet au 24 novembre

LA BANQUE - Musée des Cultures et du Paysage

Deux avant-gardes - Jusqu’au 13 octobre

MUSÉE DU NIEL – Giens

The Infinite Woman - Jusqu’au 3 novembre

VILLA CARMIGNAC – Porquerolles

A Six-Fours-les-Plages

Claire Colin-Collin - La substance du temps - Du 13 juillet au 29 septembre

MAISON DU CYGNE - Centre d’Art et Jardin Remarquable

A Ollioules

Maison du Patrimoine TPM

Centre d’Interprétation du Patrimoine Métropolitain

Actualités 

Actualités

La Métropole Toulon Provence Méditerranée vous informe que les pôles environnementaux (déchèteries) de Six-Fours-les-Plage

Avec l'arrivée de l'été, la Métropole TPM et son réseau Mistral s'adaptent à vos besoins pour que vous puis

Le dimanche 14 juillet, le réseau mistral s'organise pour plus de mobilité autour des festivités!

Les vacances d’été débutent : touristes, voyageurs, visiteurs, sont empressés de découvrir les merveilles du territoire.

Fermé depuis 2011 pour des raisons de sécurité, le sentier du littoral entre la plage de la Garonne et les Bonnettes au Pr