facebook

 
Salins d'Hyères

La voie douce des Pesquiers ouverte!

La voie douce de découverte"Le Pas de Saunier", a été officiellement inaugurée au Salin des Pesquiers à Hyères. Cette piste naturelle d’1,6 km de linéaire permet désormais aux promeneurs à pied et à vélo de cheminer à intérieur de ce site naturel exceptionnel, propriété du Conservatoire du littoral et géré par la Métropole TPM. Un privilège qui sera scrupuleusement encadré pour veiller au respect des lieux et à la protection, in situ, de la faune et de la flore.

On a marché dans les Salins! Et c'est un excellente nouvelle. Depuis le 19 juillet, le public peut en effet emprunter à pied, mais aussi à vélo, la nouvelle voie douce "Le Pas du Saunier" située à l'intérieur du salin des Pesquiers à Hyères.

Il n'y a pas de sens à protéger la nature si elle n'est pas partagée avec l'humain. Jean-Pierre Giran, président de TPM et maire d'Hyères

Ce cheminement de découverte empruntant une piste naturelle d’1,6 km de linéaire, entre le rond-point de l’hippodrome jusqu’au village de La Capte, a été officiellement inauguré hier, pour le plus grand plaisir des élus, hyérois et visiteurs venus nombreux pour assister à la coupe du ruban. L'équilibre a donc été trouvé entre préservation de ce site naturel exceptionnel classé et préservé pour sa biodiversité et accès sensibilisé au public. Tout le monde s'en réjouit !

Cette ouverture au public d'une voie douce était très attendue des usagers. Aujourd'hui, nous l'inaugurons ! Je remercie tous les partenaires dont la Métropole TPM, maître d'ouvrage. Cette voie permet désormais l'accès à ce site exceptionnel de manière sécurisée afin de préserver sa biodiversité extraordinairement riche. A introduit Sophie Sejalon, déléguée-adjointe PACA Conservatoire du littoral

Le projet de voie douce de découverte est inscrit dans l’Opération Grand Site et financé à hauteur de 880 000 euros HT par TPM et ses partenaires que sont l’État (la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement - DREAL) à hauteur de 20 000 euros et la Région SUD (sites touristiques exemplaires) pour 200 000 euros.

Rendre accessible tout en préservant

L'envie était, en effet, fortement exprimée pour accéder à ce patrimoine exceptionnellement qui n'était ouvert au public que lors d'évènements annuels et relativement exceptionnels. Mais la question était : comment donner cet accès aux usagers sans nuire à la présence de la faune et de la flore qui, année après année, avaient patiemment réinvesties le site ?

Pour rappel, le salin des Pesquier, propriété du Conservatoire du littoral, géré depuis 2004 par la Métropole TPM, s’étend sur 550 hectares en pleine nature entre les bras du double tombolo. Le site classé Natura 2000 est labellisé à plusieurs titres. La faune et la flore y sont donc protégées et de nombreuses espèces nicheuses d’oiseaux y trouvent refuge. Plus d'infos sur cette biodiversité sur le site de la LPO.

Études  environnementales et accords ministériels

Permettre à des promeneurs cette rencontre avec le salin a donc nécessité une étude complexe, l'accord de la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites (CDNPS) ainsi que du ministère de la transition Écologique et de la cohésion Sociale. L'enjeu et la difficulté étaient de trouver un juste équilibre entre découverte et protection de la faune et de la flore. Ainsi, depuis 2018, TPM a mené une réflexion partenariale dans le cadre de l'opération Grand Site sur le positionnement des passerelles, la circulation du public, la gestion de la fréquentation... au regard de la fragilité du milieu, des impératifs de gestion et prise en compte de la zone technique.

C'est pourquoi, l’impact de cette expérience sera mesuré et observé avec beaucoup d’attention.

C'est une belle aventure qui a été longue, mais elle finit bien ! Quand on touche a un site aussi remarquable que le salin des Pesquiers, avec cette faune et cette flore exceptionnelles, les projets prennent du temps, de nombreuses études et autorisations sont nécessaires. S'est exprimé Jean-Pierre Giran, président de la Métropole TPM et maire d'Hyères.

"Aujourd'hui, c'est chose faite, nous inaugurons cette voie douce. C'est une innovation forte, un cadeau qui est fait aux visiteurs de pouvoir venir dans cet environnement qui jusque là était fermé. Cela vient servir une philosophie qui me tient à coeur, il faut protéger tout en permettant de se rapprocher pour découvrir la faune et la flore in situ, car il n'y a pas de sens à protéger la nature si elle n'est pas partagée avec l'humain. Toutefois, il doit y avoir une certaine vigilance. On y pénètrera un peu comme dans une église : il faudra parler doucement, être propre, respectueux et exemplaire afin de ne pas déranger la biodiversité. Nous y veillerons, avec l'aide d'une brigade verte (vacataires missionnés par la Métropole TPM) qui sera présente sur place ! Tout débordement sera sévèrement sanctionné."

Une année d’expérimentation

Lorsqu’elle sera en accès libre la journée, la circulation sera en effet contrôlée afin d’encadrer la fréquentation et limiter l’impact sur la faune et la flore. Une expérience sera menée en ce sens durant une année. Suite à cette étude, la voie pourra être provisoirement fermée lors de certaines périodes importantes, comme les périodes de nidifications par exemple. A savoir que les horaires d’ouverture* de la voie douce de découverte sont similaires à ceux de la levée St Nicolas sur le site des Vieux Salins. Ils permettent déjà une libre circulation du public depuis 2006.

Aspects règlementaires

  • Pas de chiens ou autres animaux de compagnie
  • Pratique du vélo et autres véhicules légers réglementée (pied à terre sur certains secteurs)
  • Activité de chasse et de pêche interdites
  • Ne pas sortir des sentiers autorisés et balisés
  • Véhicules à moteur interdit
  • Ne prélever ni la végétation ni la faune sauvage
  • Ne pas nourrir la faune sauvage ou errante
  • Ne pas camper ou bivouaquer
  • Ne pas se baigner ou naviguer dans les roubines et plans d’eau
  • Ne pas fumer, allumer du feu ou barbecues
  • Ne pas jeter de détritus
  • Ne pas circuler à cheval

*Infos pratiques

  • Accès par les deux passerelles au nord et au sud des Salins.
  • Durée de la promenade : 45 minutes.
  • Horaires (sauf en cas d’intempéries) ; attention, le site ferme 30 minutes avant !
  • De novembre à mars : 9-17h
  • D’avril à juin : 8-18h
  • De juillet à août : 8-20h
  • De septembre à octobre : 8-18h

Une exposition de 10 Sténopés de l'artiste Caroline Delmotte sur le thème des salins sera visible sur la voie douce durant un an. Un sténopé est un dispositif optique très simple permettant d'obtenir un appareil photographique dérivé de la camera obscura. Il s'agit d'un trou de très faible diamètre. Par extension, on appelle ainsi l'appareil photographique utilisant un tel dispositif.

Perspectives 

Ouverture au public du bâtiment du tympan

De plus, un projet de restauration du Tympan des salins d'Hyères, un ouvrage complexe et imposant, est prévu dès septembre 2023 avec une ouverture au public du bâtiment à l'horizon 2024. 

Il n’en resterait que quelques rares exemplaires autour du bassin méditerranéen et un seul en France, celui du Salin des Pesquiers !

"Cela va nécessiter un investissement conséquent et plusieurs mois de travaux." Informe Sophie Sejalon, déléguée-adjointe PACA Conservatoire du littoral.

A savoir que le tympan est l'ancêtre des dispositifs de pompage actuels, il a été conçu pour répondre aux contraintes du salin avec un faible dénivelé mais d’importantes surfaces à irriguer. Le tympan élève l’eau d’une hauteur d’environ 1 m tout en offrant un débit très important (3 m3par tour de roue). Cette roue verticale de 5 m de diamètre est munie de pales hélicoïdales qui écopent l’eau à sa base pour l’emmener jusqu’en son axe d’où elle ressort en direction des zones à irriguer. Ces tympans, entraînés par d’imposantes machines à vapeur, n’ont pas résisté à l’apparition des pompes électriques.

Poursuite de la voie douce jusqu’à Giens

Par ailleurs, "cette voie douce sera poursuivit par une piste cyclable au sud, qui ne passera pas à l'intérieur le salin pour ne pas déranger la faune et la faune qui résident d'avantage dans ce périmètre, mais de l'autre côté du canal d'alimentation, par la route et qui ira jusqu'à Giens. On profitera d'une piste qui existe déjà mais qui nécessitera des aménagements." Informe le président de TPM.

Actualités 

Actualités

Cette année, Rendez-vous aux jardins aura lieu les 1er et 2 juin sur le thème national "Les cinq sens au jardin"

La Fête de la Nature aux vieux Salins d'Hyères, le Meeting International d'Athlétisme de TPM au complexe sportif

Samedi 25 et dimanche 26 mai, le public est venu nombreux profiter des deux jours d'animations organisés par la Métro

Jusqu'en août 2024, la Métropole TPM propose une programmation gratuite de sensibilisation à la Biodiversité sur tout

Vendredi 24 mai, la conduite sous-marine d’alimentation en eau potable entre la presqu’île de Giens et l’île de Porqueroll