facebook

 
école supérieure d'art et de design

Nawal Bakouri, nouvelle directrice de l'ESADTPM

Une femme est désormais à la tête de la prestigieuse Ecole Supérieure d’Art et de Design métropolitaine; une première pour l’institution. Elle prend la suite de Jean-Marc Avrilla et compte bien, grâce à sa vision novatrice et singulière, guider l'école vers de nouveaux horizons. Qui est Nawal Bakouri ? Quelles sont ses motivations ? Quelle vision porte-t-elle sur l’ESADTPM et quelles sont ses ambitions ?

Après neuf années à la tête de l'École Supérieure d'Art et de Design TPM, Jean-Marc Avrilla a quitté la direction, laissant derrière lui une école mieux ancrée sur son territoire et rayonnant nationalement, résultat d'une transformation réussie sous sa direction. C’est Nawal Bakouri qui, depuis le 1er mars 2024, à pris la suite, devenant ainsi la première directrice de l’établissement.

Un parcours centré sur l'art et le design

Titulaire d'un diplôme de l'École du Louvre et d'un DEA en esthétique et sciences de l'art de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Nawal Bakouri a dirigé la Galerie Anatome Paris, été curatrice pour des expositions internationales, enseignante en histoire et théories de l'art/design et dirigé l'École supérieure d’art et de design de Valenciennes.

Elle apporte avec elle une vision novatrice ainsi qu’un projet ambitieux pour guider l'école vers de nouveaux horizons.

Habiter la rade : un projet artistique et sociétal

Au cœur de son projet, intitulé "Habiter la rade", la nouvelle directrice de l’ESADTPM propose une approche artistique et sociétale, mettant en avant l'importance des échanges artistiques et scientifiques dans la construction d'une communauté créative et innovante.

Habiter la rade, c'est cultiver, nourrir les tensions poétiques, le potentiel contrasté de la rade comme armada et comme refuge, explique Nawal Bakouri.

Elle envisage de positionner l'école comme un lieu de rencontre entre artistes, designers, et étudiants, favorisant les échanges et les collaborations au sein de l'écosystème culturel et académique régional.

Le projet se décline en plusieurs axes que sont :

  • le renforcement de la recherche artistique ;
  • la consolidation des cursus pédagogiques ;
  • l'engagement envers une vie étudiante épanouissante.

La nouvelle directrice de l’éESADTPM met en avant l'idée de faire de l'école un lieu vivant, en harmonie avec son environnement, encourageant les initiatives étudiantes et la cohésion collective : 

Faire école et faire lieu, c'est créer une atmosphère hospitalière et développer un sentiment d'appartenance à l'école, déclare-t-elle.

Elle envisage des collaborations avec les étudiants pour façonner l'identité de l'école et encourage la participation à des projets culturels et associatifs.

Son projet affiche également une volonté de développement des relations internationales, soulignant l'importance de l'ouverture aux écosystèmes artistiques en Méditerranée et du renforcement des partenariats avec des établissements culturels, favorisant les échanges au sein du pourtour méditerranéen.

Gouvernance et transparence : les principes de Nawal Bakouri

Face aux défis de la gouvernance, Nawal Bakouri insiste sur la nécessité d'une direction en prise totale avec les transitions culturelles, sociales, et écologiques. Elle compare ainsi l’école à un organisme vivant au milieu d’un écosystème naturel et culturel.

Elle propose d'optimiser la communication interne et les instances de dialogue et de gouvernance existantes, favorisant la transparence de l’information et la collaboration entre les différentes parties prenantes de l'école à l’intérieur de l’école. Il s’agit de prendre soin de l’écosystème de l’établissement lui-même au sein de son environnement.

L'ESADTPM se prépare ainsi un avenir centré sur l'excellence artistique en art et en design, l'innovation pédagogique, et le bien-être des étudiants et de l’équipe sur son territoire. 

En savoir plus 

 

Actualités 

Actualités

Cette année, Rendez-vous aux jardins aura lieu les 1er et 2 juin sur le thème national "Les cinq sens au jardin"

La Fête de la Nature aux vieux Salins d'Hyères, le Meeting International d'Athlétisme de TPM au complexe sportif

Samedi 25 et dimanche 26 mai, le public est venu nombreux profiter des deux jours d'animations organisés par la Métro

Jusqu'en août 2024, la Métropole TPM propose une programmation gratuite de sensibilisation à la Biodiversité sur tout

Vendredi 24 mai, la conduite sous-marine d’alimentation en eau potable entre la presqu’île de Giens et l’île de Porqueroll